Actualité people et divertissement | News 24

Un porte-conteneurs déverse 60 à 100 litres de carburant près de la baie English de Vancouver

La Garde côtière canadienne s’efforce de retirer environ 60 à 100 litres de pétrole de l’océan près de la baie English de Vancouver, après qu’une fuite d’un cargo a été repérée samedi 21 janvier.

La garde côtière a déclaré avoir été informée du déversement après qu’un pilote de Harbour Air ait remarqué quelque chose de suspect dans l’eau alors qu’il survolait la tête. Après inspection, une équipe d’intervention maritime a découvert que le carburant provenait d’un cargo appelé MV Europe.

L’équipe a estimé dimanche qu’environ 60 à 100 litres de pétrole s’étaient déversés dans l’océan. À l’aide de navires, de drones et d’un hélicoptère, les membres de la garde côtière ont travaillé pour cartographier l’étendue de la nappe et en retirer le plus possible. Une partie du pétrole dans les eaux au large de Point Grey et du bras nord ne peut être récupérée.

Les nations Musqueam, Tsleil-Waututh, Squamish et Lyackson travaillaient également dimanche pour identifier les zones de sensibilité culturelle afin de s’assurer que ces zones seraient protégées.

Les garde-côtes ont déclaré qu’ils étaient en contact avec les propriétaires du MV Europe et qu’ils n’avaient détecté aucune autre fuite de carburant. Dimanche après-midi, la garde côtière a déclaré qu’elle n’avait pas encore trouvé de pétrole sur les côtes.

Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Protection des océansPollution et qualité de l’airVancouver

Articles similaires