Actualité culturelle | News 24

AOC chahuté sur les armes ukrainiennes

Des manifestants chantant ont interrompu l’événement de la mairie d’Alexandria Ocasio-Cortez pour exiger la fin des livraisons d’armes

La représentante américaine Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY) a organisé samedi à New York un événement perturbé par un groupe de manifestants qui se sont levés et ont commencé à chanter un hymne latin pour la paix. Les manifestants exprimaient leur objection au vote du progressiste autoproclamé d’envoyer des milliards de dollars d’armes à l’Ukraine.

Tenir des signes de lecture “négociation pas annihilation” et “Arrêtez d’envoyer des armes à l’Ukraine”, le groupe a chanté «Dona Nobis Pacem», un hymne latin utilisé dans la messe catholique qui se traduit par «Donnez-nous la paix».

“Nous soutenons toujours les droits de chacun au premier amendement ici et chacun a le droit complet à l’expression politique”, Ocasio-Cortez a répondu, mais seulement après que les manifestants eurent été expulsés des lieux par la sécurité.

Membre du Congressional Progressive Caucus, Ocasio-Cortez a voté contre l’envoi d’une aide militaire à l’Arabie saoudite et s’est abstenu de voter sur le financement du système de défense antimissile Iron Dome d’Israël. Cependant, elle a voté en mai pour fournir à l’Ukraine 40 milliards de dollars d’aide militaire et économique, une décision qui a conduit un militant de gauche à l’accuser de “voter pour déclencher une guerre nucléaire” lors d’une mairie similaire en octobre.

Bien qu’elle ait donné son feu vert à un fonds d’armement aussi massif, Ocasio-Cortez a ajouté son nom à une lettre de la présidente du Congressional Progressive Caucus, Pramila Jayapal, en octobre, exhortant le président Joe Biden à “explorer sérieusement toutes les voies possibles, y compris un engagement direct avec la Russie, pour réduire les dommages et aider l’Ukraine à parvenir à un règlement pacifique.”

La lettre, qui a été signée par 30 démocrates de la Chambre, a été retirée un jour plus tard et les progressistes pro-paix ont déclaré qu’ils soutenaient la politique d’aide militaire indéfinie de Biden à Kiev.

Articles similaires