Youssef Hossam se voit interdire à vie le trucage de matchs

Le pro égyptien Youssef Hossam a été banni à vie pour trucage de matchs, a annoncé lundi l'Union du tennis.

Hossam, 21 ans, qui purgeait déjà une suspension provisoire qui a commencé en mai 2019, a été cité pour 21 cas de violation des règles.

Le frère aîné de Hossam, Karim, a été banni à vie en 2018 après avoir été reconnu coupable de 16 chefs d'accusation.

Les infractions présumées de Youssef Hossam se sont produites entre 2015 et 2019. Le TIU a déclaré qu'il avait été reconnu coupable de huit cas de trucage de matchs, de six cas de facilitation de jeu, de trois manquements à signaler des approches corrompues, de deux cas de sollicitation d'autres joueurs de ne pas faire de leur mieux et deux manquements à coopérer avec une enquête de TIU.

Son audition s'est tenue du 9 au 11 mars à Londres devant l'officier d'audience anti-corruption indépendant Jane Mulcahy.

"En raison de sa condamnation, M. Hossam est désormais définitivement exclu de la compétition ou de la participation à tout événement de tennis sanctionné organisé ou reconnu par les organes directeurs du sport", a déclaré la TIU dans un communiqué.

Hossam est actuellement classé 820e en simple ATP. Son meilleur classement en carrière était de 291e en décembre 2017.

Le meilleur classement de Karim Hossam en simple était le 337e en 2013. Le joueur de 26 ans aurait commis ses délits de 2013 à 2017.

—Média au niveau du terrain

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.