Wo Kabhi Rahul hai, Raj bhi : le message viral de l’écrivain Akhil Katyal se lit comme suit : « Ek Shah Rukh mein pura Hindustan basta hai » ! | Buzz News

New Delhi: Au milieu d’une controverse très médiatisée liée au fils de Shah Rukh Khan, Aryan Khan, dans une affaire de drogue pour une fête de croisière, la superstar a reçu un immense amour de tous les horizons. Certains ont ouvertement exprimé leur colère tandis que d’autres ont écrit des messages énigmatiques soutenant SRK.

L’écrivain Akhil Katyal a écrit quelques lignes touchantes pour Shah Rukh et il va sans dire que la publication est devenue virale et que de nombreuses personnes l’ont partagée sur les réseaux sociaux, notamment des célébrités telles que Swara Bhasker et Kanika Dhillon.

Plusieurs fans se sont récemment réunis à l’extérieur de Mannat, pour soutenir SRK au milieu de la controverse sur Aryan Khan.

Récemment, l’ancien ministre en chef du Jammu-et-Cachemire Mehbooba Mufti a commenté qu’il s’agissait d’une attaque ciblée contre Aryen car il appartient à la communauté musulmane.

La demande de libération sous caution du fils de SRK, Aryan Khan, a été rejetée par un tribunal d’instance le vendredi 8 octobre 2021. L’enfant vedette a été placé en détention judiciaire pendant 14 jours dans l’affaire de saisie de drogue. Avec Aryan Khan, cinq autres hommes arrêtés dans cette affaire ont également été envoyés à la prison d’Arthur Road, tandis que deux femmes accusées, dont Munmun Dhamecha, ont été envoyées à la prison pour femmes de Byculla, a déclaré un responsable de la police à PTI.

Le NCB a perquisitionné le soir du 2 octobre 2021 un bateau de croisière qui se rendait de Mumbai à Goa et a procédé à une saisie de 13 grammes de cocaïne, 5 grammes de MD, 21 grammes de Charas et 22 pilules de MDMA et 1,33 lakhs en espèces.

Aryan Khan était également présent sur le bateau de croisière et a été arrêté avec sept autres Arbaz Seth Merchant, Munmun Dhamecha, Vikrant Chhoker, Ismeet Singh, Nupur Sarika, Gomit Chopra et Mohak Jaswal par les autorités. Le lendemain, lui et Arbaz Merchant et Munmun Dhamecha ont été arrêtés. Aucune récupération de drogue n’a été faite auprès d’aryen personnellement.

La demande de libération sous caution d’Aryan Khan sera entendue mercredi après-midi, le 13 octobre 2021. Le BCN, quant à lui, déposera sa réponse d’ici là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *