Williams fait ses adieux à l’US Open avec une victoire

L’Amérique a signalé que le tournoi de cette année à Flushing Meadows sera son dernier

Serena Williams a captivé une foule exceptionnelle à l’US Open alors que l’icône américaine remportait une victoire au premier tour contre Danka Kovinic, dans ce que la championne en simple du Grand Chelem à 23 reprises a suggéré sera son swangsong.

Devant plus de 29 000 fans entassés dans le stade Arthur Ashe, Williams a surmonté quelques erreurs précoces et une série de doubles fautes pour battre sa rivale monténégrine 6-3 6-3.

Le sextuple vainqueur de l’US Open affrontera mercredi la deuxième tête de série estonienne Anett Kontaveit, dans ce qui promet d’être un test beaucoup plus sévère que celui que Kovinic, 27 ans, classé numéro 80 mondial, a mis en place lundi soir à New York.

Williams s’est rendue à Flushing Meadows après avoir révélé dans un long article de Vogue plus tôt ce mois-ci qu’elle était “en évolution” loin du tennis, indiquant que l’US Open de cette année serait la dernière fois que les fans la verraient sur le court.

Lire la suite

Serena Williams annonce ses plans futurs

La nouvelle de la retraite fait suite à une interruption de blessure d’un an qui s’est terminée lorsque Williams est revenue à l’action du Grand Chelem à Wimbledon en juin, où elle a été battue au premier tour.

Le joueur de 40 ans a remporté un match à l’Open canadien plus tôt en août, mais a ensuite subi une déroute au premier tour aux mains de la championne en titre de l’US Open Emma Raducanu au Masters de Cincinnati.

Malgré ces occasions et l’US Open étant traité comme un adieu à la femme que beaucoup considèrent comme la plus grande à avoir jamais joué au tennis, Williams a déclaré qu’elle resterait “vague” sur ses plans exacts lorsqu’elle a été interrogée sur le terrain après sa victoire sur Kovinic.

“Je vais rester vague parce qu’on ne sait jamais” a déclaré Williams, qui s’est également inscrite au double à New York aux côtés de sa sœur Venus.