Wiesberger, meilleur 61 en carrière, partage le premier rang du Scottish Open

0 41

(Reuters) – L’Autrichien Bernd Wiesberger a réussi un birdie dans ses cinq derniers trous et a pris l'avantage à mi-chemin avec Lee Slattery et Erik Van Rooyen au Scottish Open vendredi.

FILE PHOTO: Golf de Grande-Bretagne – Championnat BMW PGA – Wentworth Club, Virginia Water, Surrey, Angleterre – 26/5/17 L'Autrichien Bernd Wiesberger se qualifie le 18 au cours du deuxième tour Action Images via Reuters / Andrew Boyers Livepic

Wiesberger a poursuivi sur sa lancée en remportant un record de parcours record de 10 points sous la normale 61 au deuxième tour du Renaissance Club de North Berwick, une autre journée marquée par de faibles scores.

L'Anglais Slattery et le Sud-Africain van Rooyen (tous deux âgés de 64 ans) ont égalé Wiesberger à 128, soit moins de 128, deux coups devant le Suédois Henrik Stenson et l'Italien Nino Bertasio.

L’Américain Justin Thomas était à trois coups en arrière, tandis que l’Irlandais du Nord Rory McIlroy était à la traîne par six.

Le co-leader Wiesberger est revenu à la forme avec une vengeance récemment après avoir été renversé par une blessure au poignet qui l'a empêché de jouer pendant sept mois l'an dernier.

De nouveau en bonne santé, cet Autrichien de 33 ans a remporté le tournoi Made in Denmark en mai, sa cinquième victoire sur le circuit européen, et la deuxième à égalité à l'Irish Open dimanche dernier.

"Après ma blessure, gagner au Danemark il y a quelques semaines a été un formidable élan", a-t-il déclaré à Golf Channel, ajoutant qu'il ne prenait pas le sport aussi au sérieux qu'avant sa blessure.

Vendredi, un seul bogey était plus que compensé par 11 oiselets, le score le plus bas de sa carrière au sein du European Tour, qu’il a discrètement qualifiée de «solide».

"J'ai gardé le ballon bien en place et frappé quelques jolis coups de fer, j'ai continué à suivre le fil et j'ai été récompensé", a-t-il déclaré.

L'ancien numéro un mondial Thomas a également combattu un problème au poignet, bien que plus récemment que Wiesberger.

Thomas a raté le championnat de la PGA en mai et continue de revenir à la netteté du tournoi.

«C’est génial jusqu’à présent», a-t-il déclaré à propos du poignet après avoir tiré 64.

«J’étais un peu nerveuse en venant ici, juste parce que c’est tellement différent du territoire américain.

"C’est ce à quoi je travaille, en essayant juste de gagner de la confiance pour (l’Open britannique) la semaine prochaine."

McIlroy était également satisfait de sa performance, même si les 67 successives le laissaient un peu en retard.

"J'ai joué comme je voulais jouer", a-t-il déclaré.

"Oui, j'aurais peut-être pu tirer deux autres coups (rondes) mais les joueurs en haut du classement jouent évidemment un très bon golf."

Reportage par Andrew Both à Cary, Caroline du Nord; Édité par Ken Ferris

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More