Vous devrez donner une certification négative Covid pour assister à Roland-Garros

Les fans de Roland-Garros doivent montrer qu’ils sont libres de Covid-19 s’ils veulent faire partie du petit nombre de spectateurs autorisés à assister cette année. Roland Garros, ont indiqué les organisateurs mercredi. La directrice générale de la fédération française de tennis, Amelie Oudea-Castera, a déclaré que les spectateurs potentiels du Grand Chelem du 30 mai au 13 juin doivent démontrer la preuve qu’ils ont eu un test PCR ou antigénique négatif dans les 48 heures suivant leur présence, ou porter un certificat de vaccination. Oudea-Castera a ajouté que jusqu’à 5388 spectateurs seraient admis sur le site de Roland Garros dans l’ouest de Paris jusqu’au 8 juin, conformément à la réglementation actuelle du gouvernement français relative aux coronavirus sur les événements basés sur les fans.

Ce chiffre passera à 13 146 à partir du 9 juin grâce à la décision du gouvernement d’augmenter le nombre de ventilateurs à une limite de 65% de la capacité réelle.

La fédération de tennis n’a cependant pas reçu de dérogation concernant le couvre-feu actuellement en vigueur en France, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de supporters présents pour les neuf premières séances du soir.

Le couvre-feu national, actuellement entre 19 h 00 et 6 h 00, sera repoussé à 21 h 00 le 19 mai et à 23 h 00 à partir du 9 juin, ce qui signifie que la 10e et dernière session du soir, prévue pour commencer à 18 h 00 GMT, pourra être suivie par une foule de 5 000.

Roland Garros de cette année a déjà été repoussé d’une semaine, les organisateurs espérant que la situation du Covid-19 en France se sera suffisamment améliorée pour maximiser le nombre de fans.

L’année dernière, Roland Garros a été retardé de quatre mois en raison de la pandémie. Un maximum de 1 000 spectateurs était autorisé sur place chaque jour.

À l’époque non-Covid, l’Open de France était capable d’accueillir chaque jour 38436 fans.

La fédération de tennis a pour objectif de vendre 118.611 billets cette année, contre quelque 500.000 pour le dernier tournoi pré-Covid correctement organisé, en 2019.

« Il s’agit sans aucun doute d’un manque à gagner très important par rapport à une édition normale », a reconnu Oudea-Castera.

« Il y aura un travail très important pour clarifier la situation financière. »

Le président de la fédération, Gilles Moretton, a ajouté: «Roland-Garros est la pierre angulaire de l’économie française du tennis», le tournoi représentant environ 80% du budget de la fédération.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.