Sports

Vote VAR : il est peu probable que les clubs de Premier League votent pour supprimer le VAR

Légende de la vidéo, VAR ; Comment les arbitres prennent les décisions importantes du VAR

  • Auteur, Sean Kearns
  • Rôle, BBC Sport

La Premier League doit voter pour abandonner l’utilisation des arbitres assistants vidéo (VAR) à partir de la saison prochaine.

Les 20 clubs membres voteront lors de leur assemblée générale annuelle le 6 juin.

Les loups ne sont pas les seuls à être lésés par VAR, après une cinquième saison de débats, d’examens, de plaintes et d’excuses depuis l’introduction de la technologie en 2019-20.

Mais la Premier League reste favorable au VAR et les clubs membres ont voté en avril pour l’introduction de hors-jeu semi-automatisés à partir de la saison 2024-25.

La ligue affirme que le VAR a amélioré le taux de bonnes décisions de 82 %, avant son introduction, à 96 % cette saison.

Alors, quels clubs sont pour et contre le VAR et que se passe-t-il ensuite ?

Sur quoi les clubs voteront-ils ?

Il sera demandé aux clubs membres s’ils souhaitent supprimer complètement le VAR.

Ceux qui sont en faveur voteraient pour un retour en Premier League avant la saison 2019-2020, lorsque le VAR a été introduit.

Cela pourrait également signifier que le recours aux hors-jeu semi-automatisés – que les clubs de Premier League ont voté le mois dernier pour améliorer la prise de décision – pourrait ne pas avoir lieu.

Combien de voix faut-il pour changer ?

Les règles de la Premier League stipulent que tout changement de règle nécessite une majorité des deux tiers, ce qui signifie que 14 des 20 clubs doivent voter en faveur de la suppression du VAR.

Qui est pour et contre ?

Jusqu’à présent, loups sont le seul club à déclarer publiquement son intention de voter en faveur de la suppression du VAR.

La ville de Leicester et La ville d’Ipswich seront tous deux présents à la réunion après leur promotion en Premier League. Aucun des deux clubs n’a communiqué son point de vue sur le vote mais le VAR n’opère pas en Championnat.

BBC Sport comprend Liverpool sont favorables au maintien du VAR – bien qu’ils aient appelé à une « révision en toute transparence » du VAR en octobre après avoir déclaré qu’un but refusé à tort lors de leur défaite contre les Spurs avait entraîné « une atteinte à l’intégrité sportive ».

Un autre club de Premier League a déclaré à BBC Sport qu’il estimait qu’il y avait un large soutien au VAR, mais que la plupart des clubs souhaitaient voir des améliorations dans la façon dont il était déployé.

Plusieurs autres clubs contactés par BBC Sport n’ont pas souhaité donner de conseils.

Manchester City, Arsenal, Liverpool et Aston Villa se sont tous qualifiés pour la Ligue des Champions la saison prochaine, où le VAR est présent. Bien qu’il n’y ait aucune garantie que ces clubs voteront en faveur du maintien du VAR, jouer au football de la Ligue des Champions géré par le VAR pourrait être plus difficile s’il était retiré de la Premier League.

Cela pourrait également être le cas pour ceux qui jouent en Ligue Europa et en Ligue Europa Conférence, où le VAR est également présent. Ces places seront déterminées dimanche lors de la dernière journée de la saison de Premier League. Manchester United, Newcastle United, Tottenham et Chelsea en lice.

Alors le vote VAR passera-t-il ?

Il est impossible de le dire avec certitude, mais cela semble peu probable.

Les loups devraient obtenir le soutien de 13 autres clubs au cours des trois prochaines semaines pour que le VAR soit supprimé.

Pourquoi est-ce peu probable ?

Il existe plusieurs raisons.

Premièrement, il est difficile d’obtenir une majorité des deux tiers et les Wolves n’ont pas encore obtenu le soutien du public d’autres clubs.

Deuxièmement, la Premier League elle-même est contre la suppression du VAR et prévoit de démontrer aux membres les améliorations qui ont été apportées depuis son introduction en 2019.

Les propres données de la Premier League indiquent que le taux de décisions correctes lors des matches est passé de 82 % avant l’introduction du VAR à 96 % actuellement. Ils estiment que ce chiffre va encore augmenter avec l’introduction prévue des hors-jeu semi-automatisés la saison prochaine.

Enfin, la suppression du VAR ferait de la Premier League une exception, la Suède étant la seule ligue d’élite du top 30 de l’UEFA à ne pas avoir de VAR. Les compétitions européennes et internationales telles que la Ligue des Champions, les Championnats d’Europe et la Coupe du Monde utilisent toutes le VAR.

Légende de la vidéo, VAR : la Suède est la seule ligue supérieure de l’UEFA à rejeter la technologie

Alors, que se passe-t-il ensuite ?

Il est peu probable que les clubs attendent le vote du 6 juin avant de décider comment voter.

Avant cela, un dialogue pourrait avoir lieu entre les clubs pour avoir une idée de ce que pensent les membres du vote et du côté dans lequel ils sont susceptibles de se ranger.

Le rédacteur en chef d’ESPN et expert VAR, Dale Johnson, a déclaré à BBC Radio 5 Live qu’il pensait que le vote pourrait plutôt déclencher de nouvelles discussions sur la manière d’améliorer le système.

« Je ne le vois vraiment pas [VAR being scrapped]. Il faut 14 voix pour le faire adopter, la frustration est grande, mais il est difficile de voir les clubs qui participent régulièrement au football européen voter contre, et je connais quelques clubs en dehors de cela qui ne le font pas. je ne le supporte pas [the vote].

« Ce que cela offre, c’est l’opportunité d’une discussion réelle et honnête sur ce qu’est le VAR en Premier League, ce que les clubs veulent qu’il soit et où il va.

« Le PGMOL [referees’ body the Professional Game Match Officials Limited] fait l’objet de nombreuses critiques, mais c’est la Premier League en tant qu’organisation qui décide de la manière dont elle souhaite que le VAR fonctionne, de la durée de l’intervention. Lors de cette réunion du mois prochain, les clubs pourront discuter de la situation actuelle du VAR, peut-être qu’il y aura des changements pour améliorer la perception du football anglais.

Comment en sommes-nous arrivés au point de « vote » ?

Il existe de très nombreux articles sur le site Web de BBC Sport qui peuvent aider à répondre à cette question, y compris un résumé des incidents VAR les plus controversés de cette saison ici.

Liverpool, Arsenal, Wolves et Forest ont tous publié des déclarations officielles du club critiquant les normes d’arbitrage et le VAR cette saison.

En février, le directeur du football de la Premier League, Tony Scholes, a reconnu que les décisions du VAR prenaient trop de temps et que l’expérience des supporters dans le stade était médiocre.

« C’est loin d’être suffisant », a déclaré Scholes. « Cela affecte le plaisir du jeu pour les supporters, et nous savons que cela doit changer. »

La Premier League souhaite s’orienter vers des essais vidéo et audio des décisions diffusées devant la foule – ce qui n’est actuellement pas autorisé par les législateurs de la Fifa et de l’Ifab – mais Scholes pense que cela se produira à l’avenir.

En appelant à un vote, les Wolves ont publié une déclaration détaillée qui peut être lue ci-dessous :

Qu’en pensent les fans ?

Sans surprise, cela s’avère controversé.

Il y a eu plus de 3 500 commentaires de l’audience de BBC Sport sur l’article de mercredi annonçant la nouvelle du vote.

Sur le site Web et l’application BBC Sport, plus de 65 000 utilisateurs ont répondu à l’une des quatre options proposées.

Jeudi après-midi, 2 173 personnes ont voté en faveur de la suppression du VAR, tandis que seulement 517 ont voté pour son maintien, ce qui donne à ceux en faveur de la suppression du VAR une avance de plus de quatre contre un.

Exprimez-vous lors du vote au bas de cet article.

Désolé, nous ne pouvons pas afficher cette partie de l’histoire sur cette page mobile légère.

Source link