Skip to content

FRANCFORT (Reuters) – Vodafone a annoncé mardi le lancement de services 5G en Allemagne, prenant le contrôle de Deutsche Telekom en proposant des offres moins chères et en atteignant plus de villes que le leader du marché en activité la semaine dernière.

Vodafone lance la 5G en Allemagne, lance un défi à D.Telekom sur le prix

FILE PHOTO: différents types d'antennes relais 4G, 5G et de données pour réseaux de téléphonie mobile sont représentés sur un mât relais exploité par Vodafone à Berlin, en Allemagne, le 8 avril 2019. REUTERS / Fabrizio Bensch

Vodafone, qui a déjà lancé des services 5G limités sur son marché domestique britannique, utilise des antennes 5G dans 20 villes allemandes – un chiffre que Deutsche Telekom ne devrait atteindre que l'année prochaine.

Il proposera de nouvelles offres 5G aux utilisateurs de smartphones à partir de 14,99 euros (16,80 dollars) par mois pour la première année. Son forfait de données 5G illimité coûte 80 euros, soit moins de 85 euros par rapport à la transaction de Deutsche Telekom.

"Nous démocratisons la 5G", a déclaré Hannes Ametsreiter, chef de l'Allemagne chez Vodafone, dans un communiqué. "Chez nous, la 5G n'est pas une technologie réservée aux hauts revenus."

Les réseaux fonctionnant en 5G offrent des vitesses de téléchargement bien plus rapides que les services 4G existants, tandis que le temps de latence – ou temps de réaction – est réduit à quelques millisecondes. Cela peut alimenter des jeux vidéo multi-joueurs ou des appareils et des capteurs connectés à Internet industriel.

Vodafone a déclaré que ses services 5G seraient effectivement disponibles pour les consommateurs plus rapidement que ceux de Deutsche Telekom, les clients existants pouvant changer de forfait à partir de mercredi au prix de 5 euros par mois ou gratuitement pour certains tarifs haut de gamme.

Il commercialise également des smartphones compatibles 5G, proposant le Huawei Mate 20 X 5G de mercredi et le Galaxy S10 5G de Samsung, ainsi que le routeur domestique Gigacube 5G de Huawei.

Vodafone, à l'instar d'autres opérateurs de réseau allemands, continue de s'appuyer sur les équipements de réseau de Huawei, le géant chinois de la technologie, sanctionné par les États-Unis en raison de risques perçus pour la sécurité.

La société continuera de suivre une stratégie de double fournisseur pour ses réseaux, en utilisant Huawei et le suédois Ericsson, a déclaré un porte-parole.

Le réseau 5G de Vodafone couvrira 25 villes, 25 municipalités et 10 parcs industriels d’ici la fin de l’année. Il atteindra 10 millions d'utilisateurs d'ici fin 2020 et 20 millions d'ici fin 2021, a annoncé la société.

Reporting par Douglas Busvine, édité par Louise Heavens

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *