Visa affirme que l’utilisation des cartes cryptées dépasse le milliard de dollars au premier semestre 2021

Coinbase a lancé sa propre carte de débit dans le but de promouvoir l’utilisation des crypto-monnaies dans les paiements ainsi que dans les investissements.

Coinbase

Visa a déclaré mercredi que plus d’un milliard de dollars de crypto-monnaie avaient été dépensés par les consommateurs du monde entier en biens et services via leurs cartes cryptées au cours des six premiers mois de l’année.

Par comparaison, Visa a estimé les dépenses cryptographiques à seulement une fraction de ce montant au cours des mêmes périodes l’année dernière et en 2019. Le géant des paiements n’a pas publié de chiffres exacts.

« Nous faisons beaucoup pour créer un écosystème qui rend la crypto-monnaie plus utilisable et plus semblable à toute autre devise », a déclaré à CNBC le directeur financier de Visa, Vasant Prabhu. « Les gens explorent des moyens d’utiliser des crypto-monnaies pour des choses pour lesquelles ils utiliseraient des devises normales. » Il a ajouté: « Il y a beaucoup de problèmes en termes de volatilité, etc. Mais c’est aux propriétaires de crypto-monnaies de gérer et de suivre. »

Selon une étude récente du rival de Visa Mastercard, 93 % des consommateurs nord-américains prévoient d’utiliser la crypto-monnaie ou d’autres technologies de paiement émergentes, telles que la biométrie, les systèmes sans contact ou les systèmes de code QR, au cours de la prochaine année. L’étude a également montré que 75% des millennials utiliseraient la crypto-monnaie s’ils la comprenaient mieux.

« Nous voyons beaucoup de volume sur nos [network] de personnes achetant des crypto-monnaies sur ces différents échanges réglementés et, pour autant que nous puissions voir, cette tendance se poursuit », a déclaré Prabhu.

Cet été, Mastercard lancera une carte avec échange crypto Gemini, co-fondée par les milliardaires Cameron et Tyler Winklevoss. La carte permettra aux consommateurs de gagner de la crypto-monnaie en récompense. Cependant, les titulaires de carte ne seront pas autorisés à accéder à leur portefeuille numérique sur le site.

Visa a également annoncé mercredi que la plateforme de crypto-monnaie FTX, fondée par le milliardaire Sam Bankman-Fried, serait ajoutée à sa Programme accéléré Fintech, visant en partie à rendre la crypto-monnaie plus pratique pour les dépenses des consommateurs et des entreprises.

Circle, BlockFi et Coinbase, qui sont devenus publics en avril sur le Nasdaq, sont des partenaires Visa actuels qui permettent aux titulaires de cartes de dépenser à partir de leur portefeuille de crypto-monnaie chez plus de 70 millions de commerçants dans le monde. Selon les estimations de Visa, les cartes cryptées et autres paiements émergents, y compris la biométrie et le code QR, pourraient perturber les 18 000 milliards de dollars dépensés chaque année en espèces et en chèques dans le monde.

La capitalisation boursière de Bitcoin a dépassé 1 000 milliards de dollars pour la première fois en février et a atteint un sommet historique de près de 65 000 $ par unité en avril en raison de l’enthousiasme des investisseurs de détail pendant la pandémie en tant que réserve de valeur et couverture contre l’inflation. Cependant, le bitcoin a chuté d’environ 45% depuis lors – et le mois dernier, il a plongé brièvement en dessous de 29 000 $ là où il a commencé l’année.

Prahbu a déclaré que Visa n’avait pas l’intention à court terme d’ajouter une crypto-monnaie à son bilan comme Tesla, MicroStrategy et d’autres sociétés l’ont fait récemment.

« Nous ne détenons pas de crypto-monnaies sur notre bilan aujourd’hui. Nous détenons des devises sur notre bilan dont nous avons besoin pour gérer notre entreprise. Nous détenons des devises dans lesquelles nous sommes payés ou nous payons des gens. C’est généralement le dollar, euro, livre. Nous n’avons donc pas l’intention de détenir de la crypto-monnaie, car ce n’est généralement pas la façon dont nous sommes payés ou la façon dont nous payons les gens », a-t-il déclaré.

Visa devrait publier ses résultats trimestriels le 28 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *