Actualité culturelle | News 24

Virgin Galactic reporte à nouveau les vols de tourisme spatial, au deuxième trimestre 2023

L’avion porteur VMS Eve décolle de Spaceport America au Nouveau-Mexique, transportant le vaisseau spatial VSS Unity le 11 juillet 2021.

Vierge Galactique

La société de tourisme spatial Virgin Galactic a reporté jeudi le début de ses vols commerciaux de trois mois supplémentaires, invoquant des retards dans les travaux de remise à neuf de son avion porteur.

Virgin Galactic a annoncé que le service commercial est repoussé au deuxième trimestre 2023, le dernier revers pour le début de son activité de tourisme spatial. La société avait précédemment repoussé la date du quatrième trimestre de cette année au premier trimestre de l’année prochaine.

Son action a chuté de plus de 10 % dans les échanges après les heures de clôture par rapport à sa clôture de 8,19 $ par action. Le titre a chuté de plus de 70 % au cours des 12 derniers mois.

La société possède actuellement un avion porteur, ou “vaisseau-mère”, appelé VMS Eve, qui a environ 14 ans et fait l’objet d’une longue rénovation. Le vaisseau-mère à réaction joue un rôle clé dans les vols de Virgin Galactic en transportant le vaisseau spatial de la société jusqu’à environ 50 000 pieds d’altitude pour le lancement.

Virgin Galactic a annoncé une perte d’EBITDA ajusté de 93 millions de dollars au deuxième trimestre, supérieure à la perte de 77 millions de dollars au trimestre précédent. La société dispose de 1,1 milliard de dollars en liquidités. Il a également déclaré qu’il prévoyait de vendre jusqu’à 300 millions de dollars d’actions ordinaires, ce qui, selon la société, vise à ajouter “une flexibilité financière à l’avenir”.