Violence israélienne: les citoyens arabes et juifs se retournent, attisant les craintes de guerre civile

«Netanyahu nous brûle tous, Arabes et Juifs, pour rester Premier ministre», a déclaré Maisam Jaljuli, un activiste politique de Tira, une ville arabe du centre d’Israël. «Ce gouvernement travaille depuis très, très longtemps pour séparer les deux communautés l’une de l’autre», a-t-elle ajouté.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments