Skip to content

SINGAPOUR (Reuters) – Sebastian Vettel a mené vendredi les essais de Ferrari pour le Grand Prix de Singapour, mais la sécheresse de victoire de l'Allemand en Formule 1, qui durait déjà depuis plus d'un an, semblait devoir se poursuivre.

Vettel mène la charge à Singapour pour Ferrari mais Mercedes au top

PHOTO DE FICHIER: Formule 1 F1 – Grand Prix de Singapour – Circuit de Marina Bay Street, Singapour – 19 septembre 2019 Sebastian Vettel (Ferrari) avant le Grand Prix de Singapour REUTERS / Thomas Peter

L’Allemand, dont la 52e et dernière victoire a été remportée lors du Grand Prix de Belgique en 2018, a terminé deuxième et troisième sur les feuilles de temps des deux séances de vendredi sur le circuit de Marina Bay.

Son coéquipier Charles Leclerc, qui a éclipsé Vettel avec des victoires successives en Belgique et en Italie, a terminé 19ème de la première session après avoir été écarté par une défaillance de la boîte de vitesses et sixième à la seconde.

Alors que Vettel n’avait que 0,166 seconde de retard sur le Red Bull de Max Verstappen au cours des 90 premières minutes, il restait à une seconde du retard de Lewis Hamilton, le leader du championnat Mercedes, dans la course nocturne éclairée.

La voiture de Ferrari était parfaitement adaptée aux performances aérodynamiques des circuits de Spa-Francorchamps et de Monza, mais la piste sinueuse de la rue Marina Bay, avec plus de virages que tout autre circuit, a détourné l’équilibre par rapport à l’équipe italienne.

"Je pense que Mercedes était très forte aujourd'hui", a déclaré Vettel. «Tout le monde pouvait le voir, pas seulement sur un tour et pas seulement sur les tables de chronométrage.

«Je pense que dans l'ensemble, ils ont été un peu plus rapides. De notre côté, nous pouvons faire mieux, nous pouvons améliorer la voiture alors voyons. "

Vettel a gagné quatre fois à Singapour, tout comme Hamilton, cinq fois champion du monde, avec la paire de pilotes ayant le plus de succès dans cette épreuve.

Sa dernière victoire dans la cité est survenue en 2015, sa première année avec Ferrari.

L’Allemand aborde la course de ce week-end à Monza, la course à domicile de Ferrari, où il s’est éloigné et a été sanctionné par les stewards pour avoir rejoint le circuit dangereusement.

C’était la dernière d’une série d’erreurs remontant au Grand Prix d’Allemagne de l’année dernière. Il a maintenant 13 points de retard sur Leclerc au classement.

La forme actuelle de l’Allemand a alimenté la spéculation, en dépit de ses déclarations contraires, selon laquelle il ne verrait peut-être pas son contrat avec Ferrari, qui expire à la fin de 2020.

"Certainement pas le meilleur pour le moment", a déclaré Vettel à la question de savoir s'il s'agissait du pire moment de sa carrière. «Mais ce n’est pas non plus le pire.

«J'aime toujours la course et j'ai hâte de participer à de nombreuses courses cette année pour espérer avoir une meilleure position et terminer la saison comme nous le souhaitons.

"Alors préparez-vous pour l'année prochaine."

Édité par Alan Baldwin / Pritha Sarkar

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *