Skip to content

En course pour Red Bull sur le Red Bull Ring, Verstappen a brillamment repris de la hauteur après un terrible départ et a dépassé Leclerc de Ferrari au tour 3, au tour 69, après avoir heurté des roues dimanche.

Le Néerlandais – qui avait tenté de dépasser Leclerc un tour plus tôt au même endroit – a ensuite battu Leclerc d’environ trois secondes.

Après que les bouchons de champagne aient été sautés, cependant, les commissaires sportifs ont enquêté sur l'incident et les deux coureurs ont été convoqués pour donner leur point de vue sur ce qui s'était passé.

Plus de trois heures après la conclusion de la course, les quatre commissaires ont finalement déclaré: "Dans l'ensemble des circonstances, nous n'avons pas considéré que l'un ou l'autre des pilotes était entièrement ou principalement responsable de l'incident. Nous considérons que cela est un incident de course. "

'Voler' si le résultat est renversé

Avant de prendre cette décision, Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, a déclaré que la F1 "volerait" Verstappen si elle annulait les résultats de la course.

"C'est une course difficile. Si ces choses ne sont pas autorisées en course, à quoi sert-il d'être en Formule 1?" Verstappen lui-même a déclaré quelques instants après la course.

Leclerc, cependant, a vu les choses différemment quand il a parlé à Sky, également juste après la course. Il cherche toujours une première victoire.

"Je suis en colère", dit-il. "Le sentir de l'intérieur, c'était un geste injuste, mais je dois le regarder pour comprendre la situation. Au premier essai, il m'a laissé une largeur de voiture et au second mouvement, il ne l'a pas fait."

Grâce à ce résultat, Mercedes n’a pas gagné pour la première fois cette saison. Mais son pilote, Valtteri Bottas, a décroché la dernière place sur le podium tandis que son coéquipier et quintuple champion du monde, Lewis Hamilton, devait se contenter de la cinquième place après avoir été dépassé en retard par son rival de longue date, Sebastian Vettel.

Plus tôt ce mois-ci, un brouhaha similaire s'est déroulé après que Vettel ait terminé premier du Grand Prix du Canada.

Il a ensuite été condamné à une pénalité de cinq secondes pour avoir rejoint le circuit de manière peu sûre et est réputé avoir fait fuir Hamilton.

Hamilton a plutôt remporté la victoire.

LIRE: Ferrari perd l'appel

Vettel a été proclamé, interrogé sur le choc de dimanche entre Leclerc et Verstappen: "Je n'ai pas vu ce qui s'est passé, donc si ce n'était pas juste, ce n'était pas juste. Mais je n'aime pas que cela soit transmis à quelqu'un assis sur une chaise. Nous ne nous battons pas pour la coupe des jardins d'enfants, ils devraient nous laisser seuls. "

Hamilton a conservé la première place du classement individuel, mais Bottas a réduit l'écart à 29 points. Verstappen devançait Vettel et se classait troisième.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *