Vaccin COVID: Pfizer / BioNTech fournira à l’UE 200 millions de doses supplémentaires en 2021

Pfizer et BioNtech ont annoncé mercredi qu’ils fourniraient à l’Union européenne 200 millions de doses supplémentaires de leur vaccin COVID-19 cette année.

Les 27 pays de l’UE devraient désormais recevoir 500 millions de doses du vaccin, avec une option pour le bloc d’acquérir 100 millions de doses supplémentaires.

Comme annoncé précédemment, 75 millions de ces 200 millions de doses supplémentaires seront livrées aux États membres au deuxième trimestre. Les doses restantes seront livrées dans la seconde moitié de l’année.

Le jab des deux sociétés est l’un des trois, aux côtés d’AstraZeneca / Oxford University et Moderna, qui ont jusqu’à présent été approuvés par les autorités européennes.

Bruxelles, qui a négocié l’acquisition des doses de vaccins, a fait l’objet de vives critiques le mois dernier pour la lenteur du déploiement de la campagne de vaccination du bloc, aggravée par l’annonce de retards de livraison par Pfizer / BioNtech et AstraZeneca / Oxford University.

Les entreprises ont déclaré que les retards étaient nécessaires pour améliorer les capacités de fabrication. Pfizer a annoncé plus tôt ce mois-ci que la modification des processus de production de son usine belge avait été achevée et qu’une autre usine de Marburg, en Allemagne, avait obtenu une licence de fabrication.

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a déclaré dans Déclaration de mercredi que les deux sociétés «travaillent sans relâche pour soutenir la poursuite du déploiement des campagnes de vaccination en Europe et dans le monde en développant leurs capacités de fabrication.

Ugur Sahin, PDG et co-fondateur de BioNTech a ajouté que « nous lancerons la production dans l’usine de Marburg ce mois-ci et avons renforcé notre réseau de fabrication avec des partenaires supplémentaires ».

Le vaccin Pfizer a besoin de deux injections pour être efficace à plus de 90% dans la prévention de la maladie, ce qui signifie que 250 millions d’Européens devraient recevoir ce vaccin avant la fin de l’année.

Bruxelles a obtenu plus de deux milliards de doses de diverses sociétés pharmaceutiques pour protéger les 450 millions d’habitants du bloc contre le virus mortel. Jusqu’à présent, seuls 22,5 millions d’Européens ont reçu au moins une dose, selon Our World in Data, contre plus de 16 millions au Royaume-Uni.

L’Agence européenne des médicaments a annoncé mardi que Johnson & Johnson avait soumis une demande d’autorisation d’utilisation de son vaccin COVID-19 dans l’UE. Le régulateur a déclaré qu’il devrait annoncer sa décision à la mi-mars.