Skip to content

Mais il y a eu des moments où il a songé à sa retraite.

"J'ai parlé à mon entraîneur d'athlétisme", a déclaré Bolt à Coy Wire de CNN Sport. "Et il a dit:" Non, tu ne le fais pas. Les gens qui prennent leur retraite et qui reviennent – ça ne marche pas toujours. "

"Pour moi, à la fin, je savais qu'il était temps parce que la conduite n'était pas là. Mais chaque fois que je regarde l'athlétisme, ça me manque. Et chaque fois que je vais sur la piste pour voir mon entraîneur et je le regarde s'entraîner, je allez, "Ai-je pris la bonne décision?" … Mais chaque fois que je m'entraîne avec eux, je pense: "Ah ouais, j'ai pris la bonne décision. Je ne rate pas ça." Http://rss.cnn.com/ "

LIRE: L'annulation des Jeux olympiques de Tokyo "n'est pas envisagée" en raison d'une épidémie de coronavirus, selon les organisateurs

«Asseyez-vous et regardez»

Au lieu de cela, Bolt se contentera d'une place en marge lors des prochains Jeux, les premiers depuis 20 ans où il ne participera pas.

En particulier, il a hâte de regarder l'action dans la piscine.

"Je vais aller regarder, je suis excité pour la première fois de m'asseoir et de le regarder et de voir l'énergie des gens", a déclaré Bolt.

«J'ai vu l'athlétisme tout au long de ma vie, j'ai toujours regardé l'athlétisme et je sais toujours ce qui se passe avec l'athlétisme. Mais je n'ai pas vu Michael Phelps nager en direct.

"Pour moi, c'est l'occasion d'aller voir ces autres nageurs et voir autre chose.

"La seule chose que j'ai pu voir une fois, c'est quand je suis allé aux Jeux du Commonwealth et que je suis allé regarder le netball. Mais j'ai toujours voulu aller regarder la natation en direct … l'athlétisme, j'adore ça, mais c'est ce que je veux vraiment regarder. "

LIRE: L'oligarque russe Alisher Usmanov fait don d'un musée olympique de 8,8 millions de dollars
Depuis sa retraite, Bolt a eu un passage en tant que footballeur avec les Central Coast Mariners d'Australie, marquant pour la première équipe mais n'ayant pas obtenu de contrat à long terme.

Il a remporté trois médailles d'or sans précédent aux Jeux olympiques consécutifs entre 2008 et 2016 dans les 100 et 200 mètres, et a couru son record du monde de 9,58 et 19,19 à Berlin en 2009.

"Je vis pour la compétition", a-t-il déclaré. "Quand je faisais de la compétition, je sentais que si personne ne courait vite, je ne serais pas heureux.

"Je voulais sortir avec les meilleurs, je voulais m'aligner avec les meilleurs parce que j'aime prouver que je suis le meilleur et savoir que j'ai travaillé dur et que ça porte ses fruits."

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *