Skip to content

(Reuters) – USA Gymnastics a suspendu l'ancien entraîneur de l'équipe olympique américaine Maggie Haney pendant huit ans pour avoir abusé verbalement et émotionnellement des gymnastes qu'elle supervisait, a rapporté mercredi le Washington Post.

Selon le rapport, l'interdiction de l'un des entraîneurs les plus en vue de USA Gymnastics prend effet immédiatement et sera suivie de deux années de suspension supplémentaires.

USA Gymnastics n'a pas immédiatement répondu à Reuters lorsqu'on lui a demandé des commentaires et les tentatives pour atteindre Haney par le biais du club qu'elle entraîne dans le New Jersey ont échoué.

La décision de suspendre Haney, entraîneur de longue date de la médaillée d'or olympique de Rio en 2016, Laurie Hernandez, a été prise par un panel d'audience indépendant de trois membres, suivi d'un panel d'audience Safe Sport, selon le rapport.

Haney, qui jusqu'à récemment entraînait la championne du monde 2018 Riley McCusker, a été suspendue provisoirement en janvier en attendant l'issue d'une audience sur les allégations selon lesquelles elle aurait réprimandé les jeunes gymnastes et exigé que certains d'entre eux s'entraînent et concourent tout en étant blessé.

Haney a d'abord attiré l'attention internationale en tant qu'entraîneur de Hernandez chez MG Elite Gymnastics à Monmouth Junction, New Jersey. Hernandez a ensuite remporté des médailles d'or et d'argent aux Jeux olympiques de Rio 2016.

USA Gymnastics est toujours ébranlé par le scandale des abus sexuels impliquant l'ancien médecin d'équipe Larry Nassar, qui a été condamné à 300 ans de prison en 2017 après que plus de 350 femmes ont témoigné de violences de sa part.

Reportage de Frank Pingue à Toronto; Montage par Robert Birsel

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.