UP Man achète une paire de chèvres d’une valeur de Rs 4,5 lakh pour l’Aïd Al-Adha

Les chèvres étaient également lavées tous les jours afin de garantir une bonne hygiène. (Image représentative, Crédits : Shutterstock)

Un homme a dépensé Rs 4,5 lakh pour une paire de chèvres à Lucknow dans l’Uttar Pradesh pour l’Aïd al-Adhar

Un homme basé dans l’Uttar Pradesh a acheté une paire de chèvres d’une valeur de Rs 4,5 lakh à l’occasion de l’Aïd al-Adha. L’achat a eu lieu sur un marché près de la région de la rivière Gomti à Lucknow. Les chèvres avaient deux ans et pesaient respectivement 170 kilogrammes et 150 kilogrammes. Les chèvres étaient en bonne santé car leur régime alimentaire comprenait des aliments nutritifs comme des amandes, des bonbons, des noix de cajou et des jus de fruits. Selon les sources, le coût de l’alimentation quotidienne de ces chèvres était de près de Rs 600. Les chèvres étaient également lavées tous les jours afin de garantir une bonne hygiène.

Dans un incident similaire, un homme basé dans le district de Buldhana dans le Maharashtra a fixé le prix de sa chèvre à 1 crore de roupies. La chèvre nommée « Tigre » a une marque sur son corps depuis sa naissance qui se lit « Allah ». Jusqu’à présent, un acheteur a offert Rs 51 Lakh pour la chèvre, mais le vendeur est catégorique sur la libération de la chèvre pour Rs 1 Crore. La chèvre est absolument en bonne santé et nécessite deux personnes pour la manipuler.

Eid al-Adha ou Bakra Eid est marqué le 10ème jour de Dhu al-Hijjah (le dernier mois du calendrier islamique). Cette année, le jour propice tombe le mardi 21 juillet. Ce jour marque également la fin du pèlerinage annuel du Hajj. Les personnes qui pratiquent la religion célèbrent la fête en sacrifiant un bouc « bakra ». Le sacrifice est fait comme une marque de dévotion au seigneur. Traditionnellement, la viande de la chèvre sacrifiée est divisée en trois parties. La plus grande partie était réservée aux pauvres et aux nécessiteux, une partie comparativement plus petite aux amis et aux voisins et la plus petite partie était destinée à la famille de la personne qui sacrifiait l’animal. Les musulmans célébrant le jour offrent namaz avant que le soleil n’entre dans le temps de zuhr, puis écoutent le sermon de l’imam.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments