Skip to content

Un joueur de football tombe en larmes alors qu'il s'excuse d'avoir brisé la quarantaine des coronavirus en faisant une balade en état d'ébriété dans une voiturette de golf

  • Le joueur de football de Wellington Phoenix, Tim Payne, a été arrêté mardi à Sydney
  • Il était ivre au volant d'une voiturette de golf torse nu sur la promenade Wakehurst à 1 h du matin.
  • Le joueur de 26 ans voyageait avec le gardien Oliver Sail, qui n'a pas été inculpé
  • Il a rompu son silence jeudi avec des excuses en larmes pour l'incident présumé
  • Symptômes du coronavirus: quels sont-ils et devriez-vous consulter un médecin?

Un joueur de football de la Ligue A a présenté des excuses en larmes après avoir brisé sa quarantaine de coronavirus avec une balade en état d'ivresse dans une voiturette de golf.

Le défenseur de Wellington Phoenix, Tim Payne, a été arrêté mardi pour avoir conduit une voiturette de golf en état d'ébriété et torse nu sur la Wakehurst Parkway sur les plages du nord de Sydney à 1 heure du matin.

L'international néo-zélandais, 26 ans, a rompu son silence jeudi avec des excuses en larmes au sujet de l'incident présumé.

Une star du football en larmes s'excuse d'avoir brisé la quarantaine des coronavirus avec une voiturette de golf ivre joyride

Tim Payne (photo) a présenté des excuses en larmes pour avoir prétendument conduit une voiturette de golf alors qu'il était ivre et torse nu à 1 heure du matin mardi

"Je veux juste dire que je suis incroyablement désolé et incroyablement embarrassé pour ce que j'ai fait", a-t-il déclaré à Radio Sport.

«Je prends l'entière responsabilité de mes actions et de ce qui s'est déroulé cette nuit-là. J'ai laissé tomber tant de gens, dont mon partenaire, ma famille, le club dans son ensemble et des individus comme Uffie (l'entraîneur Ufuk Talay), qui m'a donné une chance cette saison.

«Je suis incroyablement embarrassé et tellement désolé d'avoir laissé tomber tant de gens.»

Les Phoenix sont isolés à la Sydney Academy of Sport pendant deux semaines en raison de la pandémie de coronavirus.

Payne voyageait dans la charrette avec le gardien de Phoenix Oliver Sail, qui n'a été inculpé ou accusé d'aucune faute.

Des automobilistes de passage sur la route très fréquentée ont appelé la police, qui a arrêté le couple près d'Oxford Falls Road.

Une star du football en larmes s'excuse d'avoir brisé la quarantaine des coronavirus avec une voiturette de golf ivre joyride

L'international néo-zélandais voyageait dans la charrette avec le gardien de Phoenix Oliver Sail (photo), qui n'a été inculpé ni accusé d'aucun acte répréhensible

Une star du football en larmes s'excuse d'avoir brisé la quarantaine des coronavirus avec une voiturette de golf ivre joyride

Wakehurst Parkway sur les plages du nord de Sydney, où la paire a été vue conduire la voiturette de golf torse nu mardi matin

Payne a été emmené au poste de police de Mona Vale, où il aurait renvoyé une lecture de milieu de gamme de 0,100, a rapporté le Daily Telegraph.

Il est allégué que la paire a pris la voiturette de golf de l'académie, qui a été retournée en bon état sur le site.

Le club de la A-League a publié un communiqué jeudi.

"Malgré les informations contraires, les premières enquêtes ont révélé que Tim Payne n'a pas été arrêté pendant l'incident et aucun membre du public n'était impliqué", indique le communiqué.

«Le Wellington Phoenix prend la question très au sérieux et poursuit ses enquêtes. Le club publiera une nouvelle déclaration une fois son enquête terminée ''

Le Phoenix et la FFA enquêtent sur l'incident, les joueurs encourant des amendes ou des suspensions potentielles à la reprise de la saison de la A-League.

Payne doit comparaître devant un tribunal de Sydney en juin, accusé de conduite en état d'ivresse au milieu de gamme, mais pourrait déposer son plaidoyer en l'absence de la Nouvelle-Zélande.

Une star du football en larmes s'excuse d'avoir brisé la quarantaine des coronavirus avec une voiturette de golf ivre joyride

Les blocages et les quarantaines se poursuivent dans toute l'Australie, le nombre de morts dans le pays atteignant 11 et il y a 2 675 cas confirmés

Publicité