Une publicité pour un hamburger à base de plantes et de « viande humaine » remporte un prix — RT Games & Culture

Une publicité pour un hamburger à base de plantes aromatisé pour imiter la viande humaine a remporté un prix au Cannes Lions Festival of Creativity la semaine dernière – bien qu’il ne soit pas clair qui serait en mesure de juger de la similitude de la galette végétalienne avec la vraie chose.

La publicité sur le thème d’Halloween de la marque suédoise d’aliments végétaliens Oumph! pour son burger humain a remporté jeudi l’expérience de marque d’argent et le lion d’activation du festival. Bénéficiant de ce Oumph ! “tour[s] plantes dans n’importe quelle viande appétissante que vous pouvez imaginer“, l’annonce, remplie de couteaux sanglants et d’autres images de films d’horreur, a révélé que la marque était sur le point de”vous apporter la nourriture à base de plantes la plus effrayante de tous les temps – de la viande humaine à base de plantes.”





Un porte-parole de l’entreprise, qui a fabriqué la friandise à partir de soja, de champignons, de protéines de blé, de graisses végétales et d’un “mystérieux mélange d’épices», a insisté «aucun être humain n’a été blessé lors du développement de ce produit.”

Le burger n’était disponible qu’en Suède pour Halloween 2021, selon l’annonce – “car sinon ce serait flippant” – et il n’est pas clair si les juges de Cannes ont eu l’occasion de goûter à la marchandise, et encore moins de la comparer à la vraie chose.

Créé par l’agence de publicité LOLA MullenLowe, Madrid, le spot vidéo a battu 1 918 autres entrées pour gagner dans sa catégorie. Dans un communiqué de presse suite à leur victoire, le directeur exécutif de la création de l’entreprise, Tomas Ostiglia, a expliqué que “la catégorie végétale est à son apogée», ce qui signifie Oumph ! “ont dû convaincre les amateurs de viande, végétariens ou non, que leurs produits à base de plantes peuvent en fait reproduire le goût de n’importe quelle viande. Une réclamation dont la plupart sont fatigués d’entendre et encore plus fatigués d’être déçus par.”

Et, bien sûr, une solution était de faire un savoureux burger de viande humaine à base de plantes.

La marque a invité ceux qui ont accepté leur challenge à «osez le goûter” pour chercher le food truck d’Oumph! à Nytorget à Stockholm pendant le week-end d’Halloween.

Alors que le co-fondateur d’Oumph! et chef d’entreprise, Anders Linden, a insisté sur le fait que le burger avait été développé “en un rien de temps dès que nous savions quel goût et quelle texture nous recherchions“, il est resté discret sur la façon exacte dont ils sont arrivés à ce goût et à cette texture particuliers, tout en insistant sur le fait qu’il n’a jamais goûté de vraie viande humaine. Le compte de la marque a répondu à la question d’un utilisateur d’Instagram sur la façon dont ils ont choisi la saveur en affirmant : “Nous avons passé d’innombrables heures à rechercher.”

LIRE LA SUITE:
Une militante pro-ukrainienne à moitié nue gâche le tapis rouge à Cannes

Les rapports de ceux qui ont réellement mangé des humains varient, avec «à la fois tueurs en série et cannibales polynésiens» le décrivant comme similaire au porc, selon Smithsonian Magazine. Cela semblerait conforme au terme «long cochon», une traduction anglaise d’une expression des îles polynésiennes utilisée pour décrire la chair humaine destinée à la consommation humaine.

Cependant, Mao Sugiyama, un Japonais qui a cuisiné et servi ses propres organes génitaux à des clients payants en 2012, n’a apparemment pas réussi à capturer la magie porcine, car les invités ont rapporté que le repas était “très caoutchouteux et goûté très peu», selon le site Web CalorieLab.com. On ne sait toujours pas si Oumph! plus proche de la recette polynésienne.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :