Une pénalité de plaidoyer envoie Gladbach en tête en Allemagne
Une pénalité de plaidoyer envoie Gladbach en tête en Allemagne
Berlin (AFP) – Un penalty de l’attaquant français Alassane Plea en première mi-temps a propulsé le Borussia Moenchengladbach en tête de la Bundesliga avec une victoire 1-0 sur le Hertha Berlin vendredi.

Gladbach, entraîné par l’ancien manager de Norwich Daniel Farke, a sept points en trois matchs.

Cependant, leur séjour au sommet sera probablement bref avec les champions du Bayern Munich et du Borussia Dortmund, tous deux avec six points parfaits en deux matches jusqu’à présent, encore à jouer ce week-end.

Plea avait déjà secoué les boiseries dans les 10 premières minutes pour donner un avertissement précoce au Hertha.

C’est Plea qui a ensuite ouvert le score après 35 minutes, convertissant un penalty accordé lorsque Maximilian Mittelstad a été pénalisé pour avoir manipulé un centre de Lars Stindl.

Le but était difficile pour le gardien du Hertha, Oliver Christensen, qui avait réussi une succession de premiers arrêts impressionnants.

Pour Plea, 29 ans, il s’agissait de son premier but de la saison.

Dodi Lukebakio et Wilfried Kanga du Hertha ont tous deux réussi des tirs cadrés dans les 45 premières minutes sans succès.

L’équipe de Berlin a été réduite à 10 hommes à la 70e minute lorsque Filip Uremovic a manipulé le ballon dans la surface et que le demi-centre croate a reçu un carton rouge.

Cependant, au lieu de Plea, cette fois Jonas Hofmann est intervenu pour prendre le coup de pied qui a été confortablement sauvé par Christensen.

Malgré une deuxième défaite de la saison de Bundesliga, Hertha a au moins été soulagé de voir Marco Richter de retour dans l’équipe du jour du match cinq semaines seulement après avoir été traité pour un cancer des testicules.

Dortmund, qui occupait la deuxième place au début de ce troisième tour de matches, affronte samedi le Werder Brême.

Le Bayern Munich se rend à Bochum dimanche.