Actualité du moment | News 24

Une partie de la côte égyptienne de la mer Rouge fermée après la mort d’une femme dans une attaque de requin | Nouvelles du monde

Une partie de la côte de la mer Rouge a été fermée après qu’une femme autrichienne a été tuée dans une attaque de requin.

La femme, âgée de 68 ans, nageait près de la station balnéaire d’Hurghada lorsqu’elle a été attaquée par le requin.

Elle était à peine en vie lorsqu’elle est arrivée dans un hôpital voisin, selon un responsable de la santé égyptien.

Ayant perdu une jambe et un bras, elle mourut peu de temps après.

L’Associated Press a rapporté que le gouverneur de la province de la mer Rouge a fermé la zone pendant trois jours.

Toutes les “activités de mer” ont été interdites, y compris la plongée, la plongée avec tuba, la planche à voile, le cerf-volant et les bateaux de pêche.

Hurghada, une station balnéaire qui s’étend sur environ 25 miles le long de la côte égyptienne de la mer Rouge, est particulièrement connue pour la plongée sous-marine.

Il est populaire auprès des touristes, bien qu’il commence à peine à se remettre de la pandémie de coronavirus.

Une vidéo mise en ligne indiquait que la femme avait été attaquée par un requin Mako alors qu’elle se trouvait près du rivage.

Dans la séquence, filmée depuis une jetée voisine, l’eau autour d’elle est devenue rouge de sang.

Des passants lui ont lancé un dispositif de flottaison, dans le but de l’aider.

On ne sait pas comment elle a pu atteindre le rivage.

Les attaques de requins sont rares dans la région.

Le plus récent remonte à 2020, lorsqu’un garçon ukrainien a perdu un bras et qu’un guide touristique égyptien a perdu une jambe.

En 2010, plusieurs attentats ont fait un mort et plusieurs blessés parmi les touristes européens au large de Charm el-Cheikh, dans la péninsule du Sinaï, de l’autre côté de la mer depuis Hurghada.