Une nouvelle audition parlementaire sur le racisme au cricket est prévue pour décembre |  Nouvelles du cricket

Une autre session de preuves parlementaires sur le racisme dans le cricket aura lieu en décembre avant la publication prévue du rapport de la Commission indépendante pour l’équité dans le cricket.

La session fera suite à l’audition de novembre dernier avec Azeem Rafiq, où l’ancien polyvalent du Yorkshire a détaillé la discrimination qu’il a subie dans le sport. Rafiq était également l’un des cinq joueurs de cricket réprimandés par la BCE pour des publications historiques sur les réseaux sociaux le mois dernier.

La session du Département de la culture, des médias et des sports (DCMS) est prévue pour le mardi 13 décembre, lorsque les députés examineront les progrès réalisés dans la lutte contre le racisme et la discrimination dans le cricket, les mesures prises par la BCE et les expériences en cours des joueurs, supporters et autres personnes impliquées dans le sport.

Il vient avec la Commission indépendante, qui a été mise en place par l’organe directeur, qui doit publier son rapport dans la nouvelle année.

“Le fléau profondément enraciné du racisme dans le cricket qui a été mis à nu lors de notre session avec Azeem Rafiq prendra des mesures déterminées et soutenues pour y remédier”, a déclaré le président du comité du DCMS, Julian Knight MP.

“Comme nous l’avons entendu de Kick It Out cette semaine, il reste encore un long chemin à parcourir avant que le sport ne mette de l’ordre dans sa maison – un fait illustré par le traitement inacceptable de ceux qui ont mis la tête au-dessus du parapet pour exposer les défauts du jeu. .

“Une année au sein du comité explorera les progrès réalisés dans le nettoyage du jeu, à la fois dans le Yorkshire et dans la communauté du cricket au sens large.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Le PDG de Kick It Out, Tony Burnett, sensibilise au fait que le racisme devient de plus en plus apparent à tous les niveaux du football, de la base vers le haut dans la société d’aujourd’hui.

“Avec des histoires dans les médias des 12 derniers mois suggérant que le racisme et la discrimination imprègnent toujours le sport, nous serions heureux d’entendre avant notre session tout joueur, supporter ou administrateur parler de leurs expériences.”

Le rapport du comité DCMS de janvier recommandait que le financement public du cricket dépende de la réalisation par la BCE de progrès démontrables pour éliminer le racisme de tous les domaines, les progrès étant mesurés par rapport à des indicateurs clés.

Mardi, Tony Burnett, directeur général de Kick It Out, a déclaré au Comité que le groupe antiraciste avait travaillé avec des personnes au sein du cricket pour aider à résoudre certains des problèmes, mais que le défi était «énorme» et que des «ressources importantes» seraient être nécessaire pour réussir.