Une mère britannique conduit un SUV contre des manifestants pour le climat bloquant la route: « Je ne plaisante pas »

Une vidéo tendue est apparue semblant montrer une Britannique entrant en voiture dans une paire de manifestants climatiques après les avoir suppliés d’arrêter de bloquer une route parce que son fils de 11 ans « a besoin d’aller à l’école ».

Les images ont été publiées dimanche sur le compte Twitter d’Insulate Britain, un groupe qui appelle le gouvernement à « isoler les maisons britanniques qui fuient » afin de réduire les émissions et de « réduire la demande d’énergie ». Cela commence par un SUV noir s’arrêtant devant des manifestants assis sur une route de Grays, à l’est de Londres.

« Je ne plaisante pas, mon fils a besoin d’aller à l’école… déménagez, maintenant ! une femme est entendue dire aux manifestants après être sortie de la voiture et avoir saisi leur banderole.

ATTENTION : LANGAGE GRAPHIQUE

« Mon fils a 11 ans et il doit aller à l’école et je dois me rendre au travail », poursuit-elle, alors que l’un des manifestants assis lui dit « Je comprends » et « Je suis désolée ».

À un moment donné de la séquence, un enfant semble regarder depuis le SUV et fait un geste vers la scène qui se déroule devant lui.

La femme remonte ensuite dans la voiture et commence à avancer, incitant l’un des manifestants à crier « Aïe ! Aïe ! Aïe ! »

La femme et l’enfant sortent ensuite du véhicule une deuxième fois, la femme criant aux manifestants que « mon fils doit aller à l’école, je me fiche de votre problème ! »

On ne savait pas immédiatement comment l’incident s’était terminé.

Des militants d’Isulate Britain bloquent un rond-point à un carrefour de l’autoroute M25 alors qu’ils manifestent à Thurrock, en Grande-Bretagne, le 13 octobre.
(Reuters)

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Insulate Britain, sur son site Web, déclare que « le Royaume-Uni compte quelque 29 millions de foyers et il s’agit du parc de logements le plus ancien et le moins éconergétique d’Europe. Chaque année, de grandes quantités d’énergie précieuse sont gaspillées pour chauffer et, de plus en plus, refroidir nos bâtiments.

Il exige que le gouvernement britannique « produise dans les quatre mois un plan national juridiquement contraignant pour financer entièrement et assumer la responsabilité de la rénovation complète à faible consommation d’énergie et à faible émission de carbone, sans coûts externalisés, de toutes les maisons en Grande-Bretagne d’ici 2030, comme dans le cadre d’une transition juste vers une décarbonisation complète de toutes les parties de la société et de l’économie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *