Skip to content

Une Canadienne a raconté le moment où elle a été empêchée d’embarquer sur un vol d’Air Canada avec sa fille d’un an, pour avoir refusé de porter un masque facial.

Angelique Bibby, 42 ans, de Kelowna, en Colombie-Britannique, avait rendu visite à sa sœur à Ottawa et rentrait chez elle de l’autre côté du pays.

Elle portait une note du médecin lui demandant de pouvoir voler sans masque facial en raison de sa «claustrophobie et anxiété sévères».

Bibby avait déjà pris deux vols lors de son voyage depuis la côte ouest sans aucun problème.

Mais elle a été arrêtée sur ses traces alors qu’elle tentait de monter à bord d’un vol de correspondance à Montréal.

Une maman modèle de conditionnement physique qui souffre de claustrophobie dit qu’elle a été expulsée d’un vol d’Air Canada pour ne pas avoir porté de masque

Angelique Bibby, 42 ans, de Vancouver rentrait chez elle d’un voyage à Ottawa quand on lui a refusé l’embarquement sur son vol de Montréal

Une maman modèle de conditionnement physique qui souffre de claustrophobie dit qu’elle a été expulsée d’un vol d’Air Canada pour ne pas avoir porté de masque

Bibby a déclaré qu’elle avait déjà effectué deux vols sans masque facial, mais le troisième, elle a été arrêtée

«Je pensais que ce serait bien … J’ai déjà vécu ça une fois. Ils ne me laisseraient pas monter dans l’avion  », a-t-elle déclaré à Castanet News.

«Ils m’ont dit, parce que je ne peux pas porter de masque, que je suis un risque sur le vol et qu’ils ne me laisseraient pas dans l’avion, et m’ont laissé coincé à Montréal en braillant les yeux.

«Ils m’ont dit que ce n’était pas leur problème. Quand je leur ai demandé comment j’allais retourner à Kelowna, ils m’ont dit que ce n’était pas leur problème. On m’a crié dessus, traité comme un criminel complet, et ils ne me regardaient même pas.

Bibby a été surprise par la réaction du personnel de la compagnie aérienne car elle avait déjà pris deux vols au cours de son voyage.

Une maman modèle de conditionnement physique qui souffre de claustrophobie dit qu’elle a été expulsée d’un vol d’Air Canada pour ne pas avoir porté de masque

Une maman modèle de conditionnement physique qui souffre de claustrophobie dit qu’elle a été expulsée d’un vol d’Air Canada pour ne pas avoir porté de masque

Bibby a été forcé d’acheter un autre vol avec WestJet au coût de 1 300 $. Elle est représentée ici avec son mari Dylan Bibby, à gauche et à droite dans ses vêtements d’entraînement

Elle a également emporté avec elle une note du médecin attestant de son incapacité à porter un masque en raison de sa tendance à souffrir de claustrophobie, ce qui, selon elle, la fait souffrir d’anxiété et de crises de panique.

À bord de son vol de Vancouver à Ottawa la semaine précédente, un gestionnaire de ligne aérienne a communiqué avec un médecin d’Air Canada, qui lui a donné l’autorisation de voler.

S’attendant à une autorisation médicale similaire pour son voyage de retour, Bibby a présenté sa note, mais cela ne semblait faire aucune différence lorsqu’elle l’a montrée aux responsables de la compagnie aérienne qui ont appelé un médecin de l’entreprise. Ce n’est qu’à cette occasion qu’elle s’est vue refuser l’embarquement.

«Ils n’ont littéralement rien donné à propos de moi. Parce que je me suis fâchée et qu’ils ne m’ont pas donné de réponse, ils ont menacé d’appeler la sécurité et de me faire expulser de l’aéroport », a-t-elle expliqué.

Une maman modèle de conditionnement physique qui souffre de claustrophobie dit qu’elle a été expulsée d’un vol d’Air Canada pour ne pas avoir porté de masque

Bibby a fini par devoir retourner sur WestJet pour laquelle elle a dû débourser 1 300 $ supplémentaires

L’échange aggravant a eu lieu devant la fille d’un an de Bibby.

Finalement, Bibby a réussi à obtenir un siège à Vancouver sur le concurrent d’Air Canada, WestJet, au coût de 1 300 $.

«Tout le monde était au courant de ce qui se passait. Ils étaient vraiment gentils et complètement généreux. Ils m’ont donné de la nourriture et du vin et m’ont mis à l’aise  », a raconté Bibby.

Bibby dit qu’elle a essayé de contacter Air Canada, mais qu’on lui a dit qu’elle devait tout faire en ligne.

Comme de nombreuses compagnies aériennes à l’heure actuelle, Air Canada affirme que les couvre-visages sont obligatoires tout au long du voyage d’un passager. Pour les voyageurs qui n’ont pas de masque, la compagnie aérienne peut les fournir à l’aéroport et à bord.

Air Canada a déclaré qu’elle ne pouvait pas commenter des cas spécifiques, mais a déclaré dans un communiqué: «  Les masques faciaux couvrant le nez et la bouche sont obligatoires à bord de tous les vols dans le cadre de nos exigences de biosécurité à plusieurs niveaux et des approbations médicales sont requises à l’avance pour toute exemption. .

«Nous examinons la situation pour nous assurer qu’elle est appliquée de manière cohérente afin d’assurer le confort, la santé et la sécurité de tous les passagers, et nous suivons directement le client.