Les premiers sondages montrent une faible majorité pour Ford, le 10 mai

Selon l’agrégateur de sondages Signal, l’Ontario se dirige à nouveau vers un gouvernement conservateur majoritaire, un résultat politique rejeté par 55 % des électeurs.

Et pourtant, nous y sommes.

De toute évidence, il est temps pour les libéraux et les néo-démocrates d’unir leurs forces pour offrir l’option du centre vers la gauche préférée par la majorité des Ontariens.

Ces deux solitudes doivent trouver un terrain partisan commun, mettre de côté leurs ambitions personnelles et professionnelles et monter un front uni représentatif de la grande majorité des gens qui rejettent les pratiques et les philosophies du parti conservateur.

Il est temps d’unir la gauche.