Skip to content

UNE une femme qui a été tuée par des soldats des forces spéciales après avoir poignardé deux gardiens de prison a travaillé pour le directeur général d'un organisme de bienfaisance britannique qui distribue des millions de livres aux mosquées et aux groupes communautaires, Le telegraph peut révéler.

Hanane Aboulhana, qui a introduit clandestinement deux couteaux en céramique dans la prison, tenant son mari en prétendant être enceinte, a travaillé comme assistante personnelle du directeur général de Qatar Charity UK (QCUK).

Les scanners à rayons X de la prison d’Alençon-Condé-sur-Sarthe, en Normandie, n’ont pas permis de détecter les couteaux, qu’elle et Michael Chiolo ont utilisés pour lancer leur attaque après avoir passé la nuit ensemble dans les locaux de la prison en mars.

Aboulhana, qui a grandi dans le nord-est de la France, a travaillé comme assistante principale auprès d'Ayyoub Abouliaqin, directeur général de QCUK, basé dans des bureaux situés près d'Oxford Street.

Elle travaillait sous le titre "Assistant du directeur, PA to the DG", en utilisant une adresse électronique et un numéro de téléphone britanniques pour effectuer des travaux en son nom.

Selon des articles de journaux français, elle aurait travaillé pour M. Abouliaqin en 2016, bien que ses activités pour lui aient cessé au moment où elle a lancé l'attaque de la prison.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *