Une femme tombée de la tour de Téhéran était la première secrétaire de l’ambassade de Suisse

«Le DFAE [Swiss foreign ministry] confirme qu’un employé suisse de l’ambassade de Suisse à Téhéran est décédé mardi dans un accident mortel », a déclaré le ministère bernois dans un communiqué.

«Le DFAE et son conseiller fédéral en chef Ignazio Cassis sont choqués par la mort tragique et expriment leurs plus sincères condoléances à la famille,» la déclaration lue, sans identifier la victime par son nom.

Un porte-parole des services d’urgence iraniens, Mojtaba Khaledi, a confirmé le rôle de première secrétaire de la femme à l’ambassade à l’agence de presse semi-officielle Mehr, mais n’a pas révélé son nom.

« On ne sait pas encore si cette personne s’est suicidée ou si la chute n’était qu’un accident, mais l’heure de sa mort est passée depuis longtemps », il a dit.

La femme est tombée des tours Kamraniyeh, un immeuble de grande hauteur au nord de la ville, où elle vivait au 18e étage, selon une autre agence de presse semi-officielle, ILNA.

Elle était la deuxième employée la plus élevée de l’ambassade de Suisse, qui représente les États-Unis en Iran depuis que Washington a rompu ses relations avec Téhéran après la révolution de 1979.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments