Une femme ivre de 21 ans qui a poignardé un employé de bar dans le COU avec du verre lors d’une attaque non provoquée lors d’une soirée est emprisonnée

Une femme ivre qui a poignardé un employé de bar dans le cou avec un verre lors d’une attaque non provoquée lors d’une soirée a été emprisonnée pendant plus de quatre ans.

Charlotte Marsh-Jones, 21 ans, s’est précipitée vers la victime avec un verre de gin, lui causant une profonde coupure au visage en novembre 2019.

Charlotte, 21 ans, a été emprisonnée pendant quatre ansCrédit : Police du Wiltshire
Le procès a eu lieu aujourd'hui à Swindon Crown Court

Le procès a eu lieu aujourd’hui à Swindon Crown CourtCrédit : WILTSHIRE LIVE/BPM MEDUA

La victime s’est retrouvée avec une blessure d’environ quatre à cinq pouces de long sur sa joue, à travers son oreille et son cou.

Marsh-Jones, de Trowbridge, Wilts, a été reconnu coupable de lésions corporelles graves à la suite d’un procès à Swindon Crown Court.

Le tribunal a appris que l’incident s’était produit en 2019 au Sports Bar à Trowbridge.

Un client est allé utiliser les toilettes pour femmes mais a constaté qu’il y avait deux personnes dans la cabine et s’est plaint à un membre du personnel de porte.

Le membre féminin du personnel a trouvé deux femmes dans la cabine – l’une d’entre elles Marsh-Jones qui semblait être ivre et avait été malade.

Après l’attaque, Marsh-Jones a été retenue par le personnel de porte jusqu’à l’arrivée de la police et elle a ensuite été arrêtée.

Elle vient d’être condamnée à quatre ans et trois mois de prison.

L’agent-détective Simon Rogers, du Central CID, a déclaré: « Il s’agissait d’une attaque non provoquée contre un membre du personnel de porte qui a été grièvement blessé.

« Lorsqu’on lui a demandé de quitter les lieux, Marsh-Jones a délibérément ramassé un verre et l’a frappé dans le cou et le visage de la victime.

« Le suspect a continué à se battre contre la victime qui a réussi à la retenir même après avoir subi des blessures.

« Ce fut un incident traumatisant pour toutes les personnes impliquées et je tiens à remercier la victime et les témoins pour leurs preuves et leur soutien dans cette enquête.

« Ses collègues ont fait un travail fantastique en administrant les premiers secours et en gérant les conséquences avant l’arrivée de la police.

« La victime s’acquittait de ses devoirs de manière professionnelle pour assurer la sécurité des clients des lieux. Une telle violence ne sera pas tolérée et je salue la peine prononcée par les tribunaux. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.