Une femme du Karnataka qui mendie à l’extérieur des temples fait don d’économies à la divinité Hanuman

La dévotion se manifeste différemment pour différentes personnes. Alors que certains en font un choix très personnel, d’autres essaient de l’exprimer. Voici un cas très rare où une femme démunie, qui mendie à l’extérieur d’un temple pour gagner sa vie, a fait don de son argent durement économisé à la divinité en laquelle elle croit. Un mardi ordinaire, Kempajji, 65 ans, est entré dans le temple de Kote Paatala Anjaneya. à Kadur, district de Chikkamagalur, Karnataka. Elle est un visage familier pour les dévots de Sai Baba dans la ville car elle est généralement assise à l’extérieur du temple de Sai Baba pour mendier l’aumône. Lorsqu’elle est entrée dans le temple d’Anjaneya, plusieurs personnes ont essayé de la renvoyer, pensant qu’elle était allée mendier des personnes à l’intérieur du temple. Quelques minutes plus tard, les mêmes personnes qui l’avaient chassée pouvaient être vues en train de cliquer sur des selfies avec elle. C’est ainsi que cela s’est déroulé.

Une fois à l’intérieur du temple, Kempajji a insisté pour rencontrer le prêtre en chef ou l’administrateur. Lorsqu’elle a rencontré le prêtre, Dattu Vasudev, elle a sorti 40 billets de 500 roupies chacun et les lui a remis. Un Vasudev surpris lui a demandé pourquoi elle lui donnait de l’argent. Elle a dit qu’elle avait économisé l’argent dans un but précis et lui a demandé d’obtenir un masque facial en argent pour la divinité, Lord Anjaneya (Hanuman), du temple. Peu de temps après, les nouvelles se sont propagées comme une traînée de poudre et en un rien de temps, les gens ont commencé à affluer autour de Kempajji pour cliquer sur des selfies avec elle. Elle a refusé de parler à qui que ce soit et a quitté le temple.

Kempajji dort généralement sur les marches du temple Sai Baba ou à l’arrêt de bus de la ville la nuit. Un restaurant local lui offre des repas gratuits par sympathie. « L’argent qu’elle a donné n’a pas de prix. Nous obtiendrons le masque facial en argent pour l’idole du Seigneur comme elle le souhaite. Comme elle n’a personne, le temple s’occupera d’elle », a déclaré Mallikarjun, président du temple Paatala Anjaneya. « Elle a dû économiser cet argent pendant des années. faites sa part par dévotion. C’est la forme pure de la dévotion », a déclaré Dattu Vasudev, prêtre du temple.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *