Une explosion à la bombe dans un séminaire islamique au Pakistan fait sept enfants et en fait 70

Un puissant attentat à la bombe a ravagé un séminaire islamique à la périphérie de la ville pakistanaise de Peshawar, au nord-ouest du Pakistan, mardi matin, tuant au moins sept enfants et en blessant 70 autres, ont annoncé la police et un porte-parole de l’hôpital.

L’attentat à la bombe s’est produit alors qu’un religieux prononçait une conférence sur les enseignements de l’islam dans le hall principal de la Jamia Zubairia madrassa, a déclaré le policier Waqar Azim.

Il a déclaré que les premières enquêtes suggèrent que la bombe a explosé quelques minutes après que quelqu’un ait laissé un sac à la madrassa.

Mohammad Ali Gandapur, un autre haut responsable de la police, a confirmé l’explosion et les détails. Il a dit que deux enseignants faisaient partie des blessés.

Plusieurs des blessés étaient dans un état critique et les autorités de l’hôpital craignaient que le nombre de morts ne grimpe davantage.

Aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité immédiate de l’attaque.

Peshawar est la capitale provinciale de la province pakistanaise de Khyber Pakhtunkhwa, à la frontière de l’Afghanistan.

La province a été le théâtre de telles attaques militantes ces dernières années, mais la violence sectaire a également tué ou blessé des personnes dans des mosquées ou des séminaires à travers le Pakistan.

La dernière attaque survient deux jours après qu’un bombardement dans la ville sud-ouest de Quetta a tué trois personnes.

bombedansEnfantsexplosionfaitislamiquePakistanséminaireseptune