Skip to content

UNE Une importante enquête sur l’attraction touristique du «marché aux fleurs flottant» à Amsterdam a révélé que seulement 1% des bulbes en vente fleurissent réellement – et aucun n’a correspondu à la photo sur le paquet.

Préoccupé par les signes de problèmes croissants sur le marché aux fleurs autrefois authentique du canal Singel, le conseil municipal d’Amsterdam a commandé une étude à la ville floricole de Lisse et à l’association des producteurs de bulbes néerlandais KAVB.

L’étude a consisté à acheter 102 paquets de bulbes à 15 vendeurs sur le marché fin avril, puis à planter les 1 364 bulbes. Le spécialiste des cultures, BQ Support, a constaté que malgré ses efforts les plus importants, seules 14 plantes (1%) produisaient des fleurs. La grande majorité – 92% – n’a produit aucune sorte d’usine.

Une enquête similaire a été menée auprès de vendeurs sur le célèbre «boulevard des fleurs» dans la ville fleurie de Lisse et a révélé que seulement 2% des bulbes fleurissaient et qu'une seule plante correspondait à la photo. La ville d’Amsterdam et la KAVB ont signalé les vendeurs de fleurs à l’ACM, une autorité néerlandaise de la consommation, pour «vente trompeuse».

René le Clercq, président de la KAVB, a appelé à une action urgente pour éliminer ce qu'il a décrit comme une arnaque de longue date. "Des millions de touristes et d'excursionnistes sont victimes chaque année", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Mais la tulipe est notre symbole national, le commerce des bulbes est important pour l’économie néerlandaise et nous sommes horrifiés par le fait que des escrocs organisés induisent les consommateurs en erreur et portent atteinte à l’image du secteur."

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *