Actualité santé | News 24

Une étude révèle des microplastiques dans les testicules humains, avec un impact potentiel sur la reproduction

Des microplastiques ont été détectés dans les testicules des humains et des chiens, selon une étude récemment publiée par le Journal of Toxicological Studies. L’étude soulève des inquiétudes quant aux impacts potentiels sur la qualité du sperme et la fertilité masculine.

Les microplastiques pénètrent dans l’organisme par diverses sources, notamment les aliments, les boissons, l’air et divers produits consommés et inhalés quotidiennement. Les vêtements, meubles et textiles synthétiques libèrent également des microplastiques dans l’air.

L’exposition aux microplastiques peut entraîner des dommages sur la reproduction au fil du temps, car ces minuscules particules peuvent s’accumuler dans divers organes et potentiellement perturber la signalisation hormonale.

Des microplastiques ont également été trouvés dans d’autres parties du corps humain, telles que le cerveau, la circulation sanguine et les poumons, soulevant des inquiétudes quant aux problèmes potentiels cardiovasculaires, cérébraux, pulmonaires et aux risques de cancer.

Les experts recommandent de limiter l’exposition aux microplastiques en évitant les récipients et les bouteilles en plastique et en minimisant l’utilisation du plastique dans la préparation des aliments afin d’atténuer les effets potentiels sur la santé.

Les polluants environnementaux, y compris les microplastiques, peuvent contribuer à la baisse des taux de fécondité, et les experts conseillent de réduire l’exposition en évitant de passer les récipients en plastique au micro-ondes et en pratiquant une bonne hygiène.

Selon un rapport de Forbes, les entreprises pétrochimiques sont les principales sources de déchets plastiques à usage unique, quelques grandes entreprises en représentant une part importante.

Sources : Forbes, Scientific American, Michigan Public, Gazzetta.gr, InsideHook, ScienceTimes, Business Insider, Grist, News 24




Source link