Une équipe indienne de football féminin enthousiaste prête à affronter le Brésil

L’équipe féminine indienne a atterri dans ce que l’on peut littéralement appeler le cœur de la jungle amazonienne – pour être plus précis, à l’aéroport international Eduardo Gomes de Manaus, la capitale de l’État d’Amazonas au Brésil. Nichée au confluent de deux rivières – le Rio Negro et l’Amazone – à l’autre bout du globe, Manaus est prête à témoigner d’un moment historique du football indien. C’est la première fois qu’une équipe senior indienne jouera contre le Brésil (le 24 novembre). L’ambiance au sein de l’équipe féminine indienne est à l’excitation. Cela a été un voyage assez long depuis l’autre côté de la planète, mais l’énergie et l’excitation de l’équipe étouffent toute trace de décalage horaire. Les joueurs ont été accueillis par l’ambassade de l’Inde à leur arrivée à l’aéroport international Eduardo Gomes le lundi 22 novembre 2021.

L’énergie, bien sûr, est également due à la routine stricte établie par la direction de l’équipe pour les joueurs, qui ont utilisé le long vol pour rattraper tout le reste qu’ils pouvaient, afin qu’ils puissent frapper le sol en courant au Brésil.

« Nous sommes très excités », a déclaré le gardien indien Aditi Chauhan. « Nous n’avons jamais rêvé de jouer contre une équipe comme le Brésil, mais nous sommes ici. C’est tout simplement incroyable. »

L’équipe féminine indienne campait à Jamshedpur, avec l’aide infrastructurelle et logistique du gouvernement du Jharkhand depuis quelques mois. Au milieu du camp, l’équipe a également disputé six matchs amicaux contre les Émirats arabes unis, la Tunisie, Bahreïn, le Taipei chinois, le Djurgarden IF et le Hammarby IF, dans trois pays différents, alors qu’ils se préparent pour la Coupe d’Asie de l’AFC. En fait, c’est le 6e pays où les femmes indiennes se rendent en 2021 pour des tournées d’exposition.

Cependant, alors qu’ils se préparent pour cette prochaine tournée où ils affronteront le Brésil (24 novembre), le Chili (28 novembre) et le Venezuela (1er décembre), les joueurs restent reconnaissants de l’opportunité de jouer dans certains des matchs qui ils pourraient continuer à se souvenir pour le reste de leur vie.

«C’est vraiment excitant que notre équipe d’entraîneurs et notre fédération croient que nous pouvons jouer contre des équipes difficiles comme le Brésil, le Chili et le Venezuela. Je suis sûr que ce sera l’un des matchs dont nous nous souviendrons toute notre vie. Il n’y a pas de peur, nous ne nous retiendrons pas et ne serons pas dépassés par l’occasion », a déclaré Aditi.

Alors que beaucoup sont ravis de jouer contre l’une des nations les mieux classées au monde, il y en a qui réaliseront leurs rêves d’enfance, et sans surprise, ce sont deux des attaquants de l’équipe qui ont été des supporters des Canarinhas – Anju Tamang et Manisha Kalyan.

« Je ne pouvais pas le croire quand la tournée au Brésil a été annoncée. J’ai dû aller confirmer avec la direction de notre équipe, et même alors, je ne pouvais pas le croire », a déclaré Anju en riant. « J’étais vraiment heureux et excité, alors je voulais une confirmation appropriée. Je n’arrive toujours pas à croire que je jouerai. contre quelqu’un comme Marta. Je ne peux pas décrire ces sentiments. »

Jouer contre le Brésil offre l’opportunité d’affronter de grandes stars comme Marta et Formiga, qui ont été des modèles absolus pour les footballeurs du monde entier. Anju Tamang est quelqu’un qui a grandi en idolâtrant Marta en regardant la star brésilienne à la télévision.

« Je suis un grand fan de l’équipe brésilienne depuis que je suis gamin. En grandissant dans mon village, tout le monde soutiendrait le Brésil. J’avais aussi l’habitude de les rejoindre et de les soutenir. Et d’aussi loin que je me souvienne, Marta a joué pour le Brésil et a fait un excellent travail sur le terrain. Sa faim et sa passion pour le jeu sont des choses qui m’ont beaucoup inspiré dans ces premières années. Elle continue de m’inspirer », a déclaré Anju.

Manisha, qui est devenue une habituée de l’équipe depuis son arrivée en tant que nouvelle recrue de l’équipe U-19 il y a trois ans, est également une grande fan du Brésil depuis son enfance, quand elle regardait les équipes brésiliennes avec ses amis dans son village de Rurka Kalan au Pendjab.

« Quand nous regardions la Coupe du Monde de la FIFA, je suivais certains joueurs comme Neymar et Ronaldinho. J’ai aussi été un grand fan de Marta au fil des ans. Je l’ai vue jouer dans les Coupes du monde et les Jeux olympiques, et elle est juste une inspiration pour tout le monde. Je les ai regardés et j’ai appris le football, donc je me sens d’autant plus excité d’être au Brésil », a déclaré Manisha. C’est un pays qui vit, respire et mange du football, donc en tant que footballeur, c’est un rêve devenu réalité pour pouvoir jouer ici. »

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *