Une épidémie de COVID donne des maux de tête au patron du Real Madrid, Carlo Ancelotti, avant le voyage à Bilbao

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a déclaré qu’il avait du mal à trouver la meilleure formation pour accueillir les joueurs dont il disposait pour affronter l’Athletic Bilbao mercredi au milieu d’une épidémie de COVID-19.

Les joueurs Luka Modric, Rodrygo, Marco Asensio, Gareth Bale, Marcelo, Andriy Lunin ont tous été testés positifs pour le virus la semaine dernière, et Isco était le dernier cas confirmé par le club lundi.

Ancelotti n’aura pas non plus deux autres joueurs clés à Bilbao mercredi: le défenseur Dani Carvajal est blessé, tandis que le milieu de terrain Casemiro est suspendu après cinq cartons jaunes.

« C’est vrai qu’il nous manque beaucoup de joueurs et peut-être que nous devrons envisager un changement de système… Je ne sais pas… J’y pense », a déclaré Carlo Ancelotti lors d’une conférence de presse mardi.

« Le système avec lequel nous jouons actuellement (4-3-3) nous a beaucoup apporté lors des derniers matchs. Mais nous n’avons pas d’ailier droit disponible, et c’est la seule chose qui pourrait me faire passer à un 4-4-2. Je dois attendre la nuit. »

L’élan du Real Madrid – une séquence de 10 victoires consécutives dans toutes les compétitions – s’est terminé par un nul 0-0 décevant à domicile contre le modeste Cadix dimanche.

Ils ont maintenant six points d’avance sur Séville, deuxième, qui a un match en moins et accueille Barcelone en difficulté mardi.

Sur une note plus positive pour le Real, le milieu de terrain belge Eden Hazard a bien joué dimanche dernier lors de son premier match en tant que titulaire depuis septembre.

« Il s’entraîne bien depuis un mois, avec intensité et rythme. Si je le remets mercredi, je ne pense pas qu’il y ait un risque de problèmes physiques supplémentaires. Le joueur va bien. »

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.