Skip to content

Un cueilleur de fruits malais très enceinte qui «  s’est faufilé en Nouvelle-Galles du Sud depuis Victoria frappée par un coronavirus  » a été arrêté après avoir accouché quelques jours plus tard à l’hôpital de Coffs Harbour

  • Deux personnes ont été inculpées après avoir prétendument traversé la frontière illégalement
  • Le couple aurait traversé la frontière quelques jours avant qu’une femme de 26 ans n’accouche
  • Le duo aurait fait partie d’un groupe qui s’est vu refuser l’entrée en Nouvelle-Galles du Sud le 17 août

Une femme de 26 ans et son partenaire ont été inculpés après avoir prétendument pénétré illégalement en Nouvelle-Galles du Sud depuis Victoria quelques jours avant son accouchement.

La femme, qui était fortement enceinte, faisait partie d’un groupe de dix ressortissants malais qui ont été arrêtés à un poste de contrôle frontalier sur la Murray Valley Highway, à Euston, le 17 août.

Le groupe a déclaré à la police qu’il avait l’intention de se rendre à Coffs Harbour, sur la côte centrale de la Nouvelle-Galles du Sud, depuis Victoria pour trouver du travail comme cueilleurs de fruits.

Ils ont été refoulés et on leur a dit qu’ils devraient se rendre à Sydney et se mettre en quarantaine dans un hôtel pendant 14 jours à leurs propres frais.

Une cueilleuse de fruits malais enceinte «  s’est faufilée en Nouvelle-Galles du Sud depuis Victoria frappée par le coronavirus  »

Deux personnes, dont une nouvelle maman, ont été inculpées après avoir prétendument traversé la frontière illégalement (photo, le poste de contrôle frontalier à Albury)

Une cueilleuse de fruits malais enceinte «  s’est faufilée en Nouvelle-Galles du Sud depuis Victoria frappée par le coronavirus  »

10 jours après la tentative de franchissement, la police de Coffs Harbour a été alertée que le couple s’était présenté à l’hôpital de Coffs Harbour (photo)

Restrictions aux frontières des États australiens

Victoria: Complètement ouvert, mais d’autres États interdisent aux résidents de s’y rendre

NSW: La frontière avec Victoria est fermée mais d’autres sont ouvertes sans restriction

Queensland: Ouvert partout sauf Victoria, NSW et l’ACT

Territoire du Nord: Ouvert partout sauf Victoria et Sydney, qui doivent faire la quarantaine de l’hôtel

Le sud de l’Australie: Fermé à Victoria, les arrivées de NSW doivent s’isoler, le repos est ouvert

Tasmanie: Fermé à Victoria, partout ailleurs doit faire la quarantaine de l’hôtel

Australie occidentale: Fermé partout sans dérogation

Mais à peine dix jours plus tard, la police a été alertée d’un couple qui aurait traversé la frontière illégalement – la femme se rendant à l’hôpital de Coffs Harbour pour accoucher.

Elle aurait été accompagnée d’un homme de 28 ans qui était avec elle lors de l’échec de la tentative de passage de la frontière.

La femme est sortie de l’hôpital lundi et la police a émis des avis de présence au tribunal pour ne pas se conformer aux instructions notées concernant le COVID-19.

Le couple comparaîtra devant le tribunal local de Coffs Harbour le 14 septembre 2020.

Huit autres personnes ont été condamnées à des amendes au cours des dernières 24 heures.

Une amende de 1000 $ a été infligée à un homme de 25 ans qui a enfreint les instructions d’auto-isolement après son arrivée à Sydney en provenance de Melbourne.

Deux hommes, âgés de 22 et 25 ans, ont reçu 1000 dollars après que la police a été appelée dans une station balnéaire de Jindabyne le 26 août.

Une trentaine de personnes auraient fait la fête dans les locaux du personnel du complexe.

On s’attend à ce que d’autres amendes soient infligées à cet incident.

Des amendes ont également été prononcées pour des fêtes à Lethbridge Park, Jerseyville et King Street Wharf, dans le quartier central des affaires de Sydney.

L’incident de King Street Wharf a impliqué un bateau dans lequel au moins 40 personnes se trouvaient à bord.

Les agents ont déterminé que le plan de sécurité COVID de l’entreprise était incomplet et le gestionnaire a été condamné à une amende de 5 000 $.

Une cueilleuse de fruits malais enceinte «  s’est faufilée en Nouvelle-Galles du Sud depuis Victoria frappée par le coronavirus  »

La femme avait dit à la police qu’elle allait cueillir des fruits à Coffs Harbour, mais avait accouché à l’hôpital quelques jours plus tard (image en stock)

La frontière NSW avec Victoria a fermé le 7 juillet à 23h59, ce qui signifie que personne de Victoria ne peut entrer dans l’État sans exemption.

Les exemptions comprennent les prestataires de services essentiels tels que les mineurs, les travailleurs des services d’urgence, toute personne nécessitant un traitement médical, les enfants scolarisés et les personnes qui doivent respecter des obligations légales.

La première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a annoncé un assouplissement du système de permis à la frontière avec Victoria, alors que des débats féroces font rage sur les fermetures de coronavirus.

Mme Berejiklian s’est rendue à Albury mardi pour annoncer une zone tampon frontalière de 50 km de chaque côté pour permettre aux travailleurs agricoles de pénétrer plus facilement dans la Nouvelle-Galles du Sud.

Les permis devraient être disponibles pour les résidents d’ici vendredi, ce qui facilitera les déplacements pour le travail et soulagera l’angoisse et la frustration des habitants.

Mais on ne peut pas en dire autant du Queensland, où la première ministre Annastacia Palaszczuk a révélé que la frontière de son État n’ouvrirait pas avant au moins octobre – malgré une hémorragie de l’économie de l’État de 17 millions de dollars par jour.

Publicité