Une correction de 10% pourrait toucher les actions tout au long de l’été: Tony Dwyer de Canaccord

Il est peut-être trop tôt pour chercher des bonnes affaires sur le marché.

Selon Tony Dwyer de Canaccord Genuity, les actions sont probablement au milieu d’un repli de 10% qui pourrait durer des mois et nuire à la réouverture de la transaction.

« Vous devez réinitialiser les attentes », a déclaré mercredi le stratège en chef du marché de la société au « Trading Nation » de CNBC. « Les domaines qui se portent bien, les domaines cycliques – ils ont juste besoin de faire une petite pause. »

Le marché est frappé cette semaine. Le Nasdaq et le Nasdaq 100, à la pointe de la technologie, sont maintenant à plus de 5% de leurs records. Le S&P 500 est en baisse de 2% par rapport à son plus haut historique, enregistré le 7 mai. Cet indice est sur la bonne voie pour son pire mois depuis octobre dernier.

Dwyer prévient que la situation est sur le point de se détériorer avant que la prochaine jambe durable plus élevée ne puisse se former.

«Ça va être un été étrange, en quelque sorte, trépidant… où ça va être contre-intuitif», a déclaré Dwyer. « Les chiffres vont être excellents. Les chiffres de l’inflation vont augmenter. Mais vous pourriez en fait voir un peu de prise de bénéfices dans certains de ces domaines cycliques. »

Il compare l’activité baissière à la performance de Big Tech en août dernier, car les investisseurs se rassemblaient alors également d’un côté du bateau.

« Personne ne pensait que vous verriez un décrochage dans certains des noms d’infotech à grande capitalisation. Pourtant, ils sont aux mêmes prix à l’époque, même avec des fondamentaux bien meilleurs », a-t-il noté. « C’est parce que le prix était inclus. Je pense que pour le moment, vous en voyez peut-être une partie dans les cycliques. »

Il y a cinq semaines, Dwyer a rétrogradé le marché à neutre en raison de conditions de surachat. Il a dit aux investisseurs qu’il était temps de prendre des bénéfices.

« Ce que nous avons examiné, c’est la condition de surachat extrême à moyen terme », a déclaré Dwyer. « Il est toujours suracheté. »

Depuis les plus bas de mars 2020, le S&P 500 et le Dow sont en hausse de plus de 85% tandis que le Nasdaq est plus de 100% plus élevé.

«  C’est une sensation d’absence de risque  »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments