Évincé du bureau du Premier ministre il y a 16 mois, Benjamin Netanyahu, le principal candidat, est là pour prouver que ses nécrologies politiques étaient prématurées.