Un vote pour outrage criminel est prévu pour l’ancien responsable du DOJ de Trump, Jeffrey Clark

Jeff Clark, procureur général adjoint de la Division de l’environnement et des ressources naturelles, prend la parole lors d’une conférence de presse au ministère de la Justice à Washington, le 14 septembre 2020.

Susan Walsh | AFP | Getty Images

Le panel de législateurs enquêtant sur l’émeute meurtrière du Capitole a déclaré lundi qu’il se réunirait cette semaine pour voter sur la question de savoir si la Chambre devrait tenir l’ancien responsable du ministère de la Justice Jeffrey Clark pour outrage au Congrès et émettre une saisine pénale pour ses poursuites.

Clark est le deuxième associé de Donald Trump à faire face à une procédure pour outrage résultant de l’enquête du comité restreint de la Chambre le 6 janvier, lorsque des centaines de partisans de l’ancien président ont pris d’assaut le Capitole et forcé le Congrès à fuir leurs chambres.

CNBC Politique

En savoir plus sur la couverture politique de CNBC :

En octobre, la Chambre a voté en faveur de l’outrage de Steve Bannon, ancien conseiller principal de la Maison Blanche auprès de Trump, pour son refus de se conformer à l’assignation à comparaître du comité restreint pour documents et témoignages. Un grand jury fédéral a inculpé Bannon de deux chefs d’outrage au Congrès. Il a plaidé non coupable.

Tout comme pour Bannon, le comité a déclaré dans un communiqué de presse qu’il se réunirait mercredi à 19 h HE à Capitol Hill pour une « réunion d’affaires » afin de voter sur un rapport d’outrage à Clark.

Ce rapport inclura un langage recommandant que la Chambre cite Clark « pour outrage criminel au Congrès » et le renvoie au bureau du procureur américain de Washington pour poursuites.

C’est une nouvelle de dernière minute. Veuillez vérifier les mises à jour.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.