Un vétéran de l’armée canadienne accusé de meurtre au Belize

Un ancien combattant des Forces armées canadiennes a été accusé de meurtre en lien avec une fusillade de masse au Belize qui a fait deux morts et huit blessés.

JR Smith, qui a servi avec le Royal Canadian Regiment en Afghanistan dans le cadre de l’opération Medusa en 2006, est accusé d’avoir conduit le véhicule de fuite après la fusillade du 31 juillet dans une boîte de nuit.

La police du Belize allègue que trois hommes locaux qui étaient avec Smith se sont disputés au sujet d’une femme du club. Ils sont partis, mais seraient revenus plus tard avec des fusils et auraient ouvert le feu.

Smith et les trois autres hommes ont été arrêtés et exhibés menottés.

La partenaire de Smith, Denise Hepburn, a déclaré à CTV News qu’il n’était pas impliqué dans la fusillade et qu’il se trouvait simplement au mauvais endroit au mauvais moment. Hepburn a également allégué que Smith avait été battu à plusieurs reprises par la police après son arrestation, ce qui avait entraîné l’œil au beurre noir vu sur sa photo d’arrestation.

« Il a défendu ce pays. C’est un soldat décoré », a-t-elle déclaré. “C’est une bonne personne… il ne ferait jamais quelque chose comme ça.”

Smith, originaire de Terre-Neuve, a déménagé en Ontario après avoir quitté les FAC. Il a étudié le travail du bois et a ensuite ouvert une entreprise d’ébénisterie. Il a été présenté par CTV News il y a cinq ans dans le cadre d’un reportage du jour du Souvenir sur l’entrepreneuriat vétéran.

Affaires mondiales Canada dit qu’il est « au courant d’un Canadien qui a été détenu au Belize » et se tient prêt à fournir une assistance consulaire. Smith est toujours détenu dans une prison du Belize et doit revenir devant le tribunal en novembre.


Avec des fichiers de Mike Arsalides de CTV Barrie