Skip to content

La reine Elizabeth II, Meghan, duchesse de Sussex et le prince Harry, duc de Sussex regarder un défilé aérien pour marquer le centenaire de la Royal Air Force depuis le balcon du palais de Buckingham le 10 juillet 2018 à Londres, en Angleterre.

Max Mumby | Indigo | Getty Images

Vendredi, la Haute Cour de Londres a rejeté une partie de la plainte déposée par Meghan, la duchesse britannique de Sussex, dans le cadre de son action en justice contre un journal à sensation pour atteinte à sa vie privée.

Meghan, épouse du petit-fils de la reine Elizabeth, le prince Harry, poursuit l'éditeur Associated Newspapers pour des articles de son journal Mail on Sunday publiés en février de l'année dernière, qui comprenaient des parties d'une lettre qu'elle avait envoyée à son père, Thomas Markle.

Lors d'une audience la semaine dernière, l'avocat du journal a fait valoir que les allégations selon lesquelles il avait agi de manière malhonnête et avait attisé le fossé familial devraient être retirées de l'affaire, ainsi que les références à d'autres articles sur le royal qui, selon Meghan, étaient faux.

Vendredi, le tribunal a accepté de rayer ces éléments de la plainte.