Un tribunal de Caroline du Nord bloque définitivement la loi sur l’identification des électeurs racistes de l’État

Un panel de trois juges de la Cour supérieure de Caroline du Nord a statué 2-1 pour bloquer définitivement la loi sur l’identification des électeurs de l’État, car elle cible les Afro-Américains.

La majorité du tribunal a écrit :


La majorité de ce panel de trois juges estime que les preuves au procès sont suffisantes pour montrer que la promulgation du SB 824 était motivée au moins en partie par une intention inconstitutionnelle de cibler les électeurs afro-américains. Pour parvenir à cette conclusion, nous ne constatons pas qu’aucun membre de l’Assemblée générale qui a voté en faveur du SB 824 nourrit une quelconque animosité ou haine raciale envers les électeurs afro-américains, mais plutôt, comme avec HB 589, que la majorité républicaine « cible[ed] des électeurs qui, en raison de leur race, n’allaient probablement pas voter pour le parti majoritaire. Même si cela est fait à des fins partisanes, cela constitue[s] discrimination raciale. »

Il s’agit d’une décision importante pour les électeurs de Caroline du Nord qui devrait servir d’exemple pour d’autres défis dans d’autres États. Toutes les lois sur l’identification des électeurs ne sont pas intrinsèquement racistes, mais les républicains ont maîtrisé l’art sombre de l’armement des lois sur l’identification des électeurs pour cibler des groupes particuliers d’électeurs.

Il est crucial que les plaignants n’aient pas à démontrer une intention raciste, mais que la loi elle-même ait un impact sur une race d’électeurs plus qu’une autre.

On ne peut pas compter sur les tribunaux pour protéger le droit de vote dans chaque État, mais une combinaison de nouvelles lois fédérales sur le droit de vote et de contestations judiciaires peut préserver le droit de vote pour tous.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments