Skip to content

UConsidérant la continuité de la politique américaine, les Forces démocratiques syriennes (SDF) ont annoncé la reprise de leur coopération avec les troupes américaines afin de mener des opérations contre les vestiges d'Isil pour la première fois depuis début octobre.

«Après une série de réunions avec les dirigeants de la coalition, le SDF reprend son programme de travail conjoint avec la coalition pour lutter contre Isil et sécuriser les infrastructures du nord-est de la Syrie», a déclaré Mazloum Kobane Abdi, chef du SDF.

Cela semble être la deuxième fois que l’ambition de M. Trump de se retirer de la Syrie est contrecarrée. En décembre 2018, il annonçait le retour des troupes américaines chez lui, en déclarant «nous avons gagné contre Isil».

La décision déclencha la démission du secrétaire à la Défense de M. Trump mais fut finalement ralentie au point qu’elle ne fut jamais appliquée. L’annonce du mois dernier semble avoir connu le même sort.

Des responsables de la sécurité nationale et des hauts responsables républicains auraient joué sur la fascination de M. Trump pendant de nombreuses années pour le pétrole du Moyen-Orient afin de le convaincre de laisser des forces américaines en Syrie pour «protéger le pétrole».

Dans le cadre de ce plan, près de 800 soldats américains devraient rester en Syrie et, comme l’a indiqué le haut responsable américain, ils semblent poursuivre dans l’ensemble la mission comme ils l’étaient avant l’ordre de retrait de M. Trump.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *