Actualité santé | News 24

Un psychologue révèle les avantages inattendus des jurons

UN revoir article publié ce mois-ci dans Frontières de la psychologie découvert les différentes raisons pour lesquelles jurer, souvent considéré comme inapproprié et une mauvaise habitude, peuvent être un outil d’adaptation psychologique utile. Bien que généralement associés à la colère et à l’agressivité, les jurons peuvent au contraire jouer un rôle positif dans le bien-être d’une personne, fournissant un moyen important de gérer les événements stressants.

Voici quelques raisons pour lesquelles jurer peut être bénéfique, selon les chercheurs.

  • Soulagement de la douleur. L’un des avantages les plus notables des jurons est son effet hypoalgésique, c’est-à-dire la capacité de réduire la sensibilité à la douleur ou la perception de la douleur. Un classique 2009 étude ont constaté que lorsque les participants plongeaient leurs mains dans de l’eau glacée, ceux qui étaient autorisés à jurer, au lieu d’utiliser des mots neutres, pouvaient supporter la douleur beaucoup plus longtemps.
  • Régulation émotionnelle. Exprimer sa frustration ou sa colère en jurant peut aider à relâcher les tensions accumulées. En exprimant des émotions intenses, les individus peuvent ressentir une réduction du niveau de stress et une catharsis émotionnelle. Fait intéressant, un 2022 étude ont découvert que les individus multilingues préfèrent jurer dans leur langue maternelle pour évoquer et traiter leurs émotions.
  • Confiance en soi. Recherche montre que jurer peut améliorer les performances dans les tâches nécessitant de la force physique et augmenter la quantité d’émotions positives et la confiance en soi qu’une personne éprouve.
  • Gérer le rejet social. Un 2017 étude ont découvert que jurer peut également soulager la « douleur sociale », qui survient lorsque les liens sociaux sont menacés. Jurer peut aider à gérer les sentiments de rejet dans ces moments-là. Même si cela peut offenser certains, cela peut aussi renforcer les liens sociauxcréant un sentiment de camaraderie, brisant la glace et ajoutant une couche d’honnêteté et d’authenticité à certaines interactions sociales.

Combien devriez-vous jurer ?

Dans diverses études de la revue, les participants qui juraient à voix haute tout en éprouvant de la douleur ont déclaré ressentir moins d’inconfort que ceux qui ne juraient pas. Certains ont choisi leur propre juron qui semblait naturel et suscitait une forte réaction émotionnelle.

Dans la plupart des études, il a été demandé aux participants exposés à un inconfort physique de jurer devant un rythme et volume constants, ce qui a bénéficié à leur tolérance à la douleur. Par exemple, vous pouvez jurer une fois par seconde ou une fois toutes les trois secondes. Même s’il n’est pas nécessaire de crier, vous pouvez vous assurer que votre voix est suffisamment forte pour être expressive.

Lorsqu’il s’agit de comprendre le dosage optimal des jurons, les chercheurs pensent qu’il est possible d’en abuser au point de devenir injurieux. n’a plus un effet aussi puissant. Il semble qu’un usage réglementé des jurons, limité à certains événements stressants de la vie ou uniquement dans le cadre de la gestion de la douleur, pourrait permettre de conserver leur utilité.

« Une expérience menée par Philipp et Lombardo (2017) a révélé que jurer pendant deux minutes réduisait la sensation de douleur ; cependant, les individus qui juraient moins souvent dans leur vie quotidienne présentaient un effet hypoalgésique plus prononcé que ceux qui juraient plus souvent. Cela suggère que le recours excessif aux jurons dans les situations quotidiennes diminue son efficacité en tant qu’intervention à court terme pour réduire la perception de la douleur », expliquent les auteurs.

Il est également important de reconnaître que la pertinence et l’impact des jurons peuvent varier considérablement selon les cultures et les contextes. Ce qui est acceptable dans un contexte social peut être tout à fait inapproprié dans un autre. Comprendre ces nuances est crucial pour exploiter efficacement les avantages potentiels des jurons tout en minimisant ses inconvénients potentiels.

De plus, les préférences individuelles et les niveaux d’aisance à l’égard des jurons peuvent différer considérablement, influençant leur efficacité en tant que mécanisme d’adaptation ou lubrifiant social. Il est donc crucial de faire preuve de discernement lors de l’exercice de cet outil.

Bien que jurer soit souvent stigmatisé et considéré comme un signe de mauvaises manières ou de manque de contrôle, la recherche psychologique révèle plusieurs avantages inattendus. Cependant, le contexte et la modération sont essentiels. Ainsi, la prochaine fois que vous vous cognerez l’orteil, vous n’aurez pas nécessairement à vous retenir : un juron au bon moment pourrait être exactement ce que le médecin vous a prescrit.

Jurer peut atténuer certains moments difficiles de la vie. Curieux de savoir si vous gérez bien les événements stressants ? Faites ce test pour en savoir plus : Brève échelle de résilience


Source link