Actualité santé | News 24

Un psychologue explique pourquoi le « sexe en solo » est un outil de soins personnels négligé

Les normes culturelles, religieuses et sociétales décrivent depuis longtemps la masturbation comme un acte honteux ou immoral, ce qui amène de nombreuses personnes à se sentir culpabilité ou l’embarras de s’y engager. Ce stigmateparticulièrement sévère pour les femmes, est profondément enracinée dans des idées fausses et des informations erronées qui jettent le plaisir personnel sous un jour négatif.

Cependant, le sexe en solo fait partie naturelle et saine de la sexualité humaine et son intégration dans les routines de soins personnels peut être une pratique stimulante. Au-delà du plaisir physique, le plaisir de soi offre de nombreux bienfaits sur la santé psychologique et physique.

Voici deux avantages puissants de s’adonner au plaisir personnel, selon une étude.

1. Cela suscite des émotions positives dans les périodes de stress

Un 2024 étude publié dans le Revue internationale de santé sexuelle ont examiné le plaisir personnel des femmes comme outil d’adaptation et ont découvert que des niveaux plus élevés de détresse psychologique étaient associés à une fréquence plus élevée d’autostimulation clitoridienne. Les chercheurs ont découvert que quel que soit le mode de stimulation, il s’agissait d’une stratégie d’adaptation utile, facilitant les états émotionnels positifs tels que le bonheur et la relaxation.

« La masturbation est une forme d’activité sexuelle sûre, gratuite et accessible qui ne dépend pas de la disponibilité ou d’une interaction émotionnelle avec une autre personne. En tant qu’activité solo, elle est moins susceptible de susciter des inquiétudes concernant la performance ou l’évaluation qui peuvent survenir lors d’activités sexuelles avec un partenaire. Au lieu de cela, les femmes peuvent se concentrer pleinement sur elles-mêmes », écrivent les chercheurs.

Cette liberté face à la pression peut être particulièrement bénéfique en période de stress, lorsque l’on peut déjà se sentir dépassé par les attentes dans d’autres domaines de sa vie. Cela peut également favoriser un sentiment d’autonomisation si une personne ressent un manque de contrôle sur sa situation actuelle. Cela rappelle que les individus ont le pouvoir sur leur propre corps et peuvent éprouver du plaisir et un soulagement émotionnel indépendamment de facteurs externes.

S’adonner au plaisir personnel peut également améliorer la santé mentale et physique en améliorant l’humeur, aider à soulager le stressgestion du sommeil et de la douleur.

2. Cela vous aide à vous connecter avec votre corps

Le plaisir de soi peut jouer un rôle essentiel dans la découverte de soi et l’expérience de l’autonomie corporelle. Il permet aux individus d’explorer leur corps, d’apprendre ce qui leur procure du plaisir et de communiquer leurs besoins et préférences sexuels à leurs partenaires. Ce processus favorise une connexion plus profonde avec son corps.

En plus, recherche montre qu’être « sexuellement attentif », qui implique une conscience sans jugement et une pleine présence lors des expériences sexuelles, est associé à une plus grande satisfaction sexuelle et à une plus grande estime de soi. Cela souligne l’importance de ralentir pour se connecter avec soi-même ainsi qu’avec son partenaire.

Un 2022 étude Publié dans Sexualité et culture ont également constaté qu’une fréquence plus élevée de masturbation est associée à des niveaux inférieurs de honte corporelle et de culpabilité corporelle ainsi qu’à une meilleure appréciation de son corps. Cet effet curatif sur l’image corporelle peut améliorer considérablement la santé mentale.

Il est important de noter que les chercheurs de l’étude de 2024 notent que lorsqu’on utilise le plaisir personnel comme stratégie d’adaptation, il est important de réfléchir au motif sous-jacent à son utilisation. L’utiliser activement comme outil de soins personnels parallèlement à d’autres capacités d’adaptation émotionnelle est plus bénéfique que de l’utiliser uniquement pour se distraire dans des moments pénibles sans relever ses défis.

Le sexe en solo est une pratique naturelle et bénéfique qui mérite d’être reconnue comme un outil précieux de soins personnels. En abordant et en démantelant la stigmatisation entourant la masturbation, nous pouvons ouvrir la voie à des attitudes sociétales plus éclairées et plus acceptées à son égard. Il est temps de briser le silence, de tenir des conversations honnêtes sur la santé et le bien-être sexuels et d’apprécier le rôle du plaisir personnel dans notre bien-être.

Curieux de connaître votre attitude envers votre propre sexualité ? Essayez cette échelle pour mieux comprendre : Échelle brève des attitudes sexuelles


Source link