Les habitants du petit Piombino comprennent la nécessité de remplacer les importations de gaz russe. Ils veulent juste un énorme navire de regazéification ancré ailleurs.