Un politicien australien trouve le coupable surprise du faible taux de vaccination des Autochtones

« Des informations erronées ont été fournies aux Autochtones par des personnes qui n’ont pas à cœur leurs meilleurs intérêts » Le Premier ministre de l’Australie-Occidentale, Mark McGowan, a déclaré aux journalistes jeudi, ajoutant qu’il avait « J’ai entendu un Autochtone dire que les groupes suprémacistes blancs envoient aux Autochtones des informations selon lesquelles ils ne devraient pas se faire vacciner.

Maintenant, on soupçonne que ces groupes suprémacistes blancs d’Amérique ne seraient pas mécontents si de mauvais résultats se produisaient pour la santé des aborigènes d’Australie. C’est le problème auquel nous sommes confrontés.

Lire la suite





Un homme âgé qui souhaitait rendre visite à son fils décède à la frontière de l’État fermée

McGowan a averti que « suprémacistes blancs » auraient cherché à « faire du mal aux Autochtones » et a exhorté la communauté autochtone à « écoutez les experts » quand il s’agit de vaccins.

Quelque 75 % des 2,6 millions d’habitants de l’Australie-Occidentale sont entièrement vaccinés, selon les médias locaux, bien que les taux chez les Aborigènes continuent de se situer dans la fourchette des 30 %.

Plus tôt cette semaine, le Premier ministre de Perth a doublé les fermetures strictes et en cours des frontières de l’Australie-Occidentale avec d’autres États, arguant que les récentes mesures prises par le gouvernement fédéral par crainte de la souche de coronavirus Omicron justifient les décisions de son administration.

« Il s’avère que les frontières et les mesures pour empêcher les personnes qui pourraient être infectées d’entrer fonctionnent », il a dit.

L’État prévoit d’abandonner ses restrictions frontalières lorsqu’il atteindra un objectif de vaccination complète de 90 % – légèrement plus strict qu’un objectif de 80 % fixé par le gouvernement fédéral – et McGowan devrait fixer une date ferme sur un plan de réouverture dans le courant du les jours à venir.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.