Skip to content

TLe pilote d'un avion qui s'est écrasé en octobre dernier, faisant deux morts, n'était pas qualifié pour voler la nuit et a demandé à un ami d'éclairer l'aérodrome à l'aide des phares de sa voiture, a révélé une enquête.

Le pilote Richard Lewis, âgé de 76 ans, et le passager Tony Cook, âgé de 79 ans, ont été tués le 10 octobre lorsque l'avion de Reims Cessna dans lequel ils voyageaient est tombé près de l'aérodrome de Beverley, dans l'est du Yorkshire.

Les deux hommes revenaient d'une excursion d'une journée en Écosse où M. Lewis rendait visite à un parent. Ils ont rencontré un retard au moment de quitter l’aérodrome de Mildem en raison d’un problème technique avec l’avion, ce qui a retardé leur heure de départ et contraint M. Lewis à voler de nuit, ce qu’il n’était pas qualifié pour faire.

M. Lewis était titulaire d’une licence de pilote privé depuis 25 ans mais ne possédait pas de qualification de nuit qui lui aurait permis de voler dans l’obscurité. Aucune expérience de vol de nuit n’a été consignée dans le journal de bord du pilote.

L’accident est survenu à 10h25 le 10 octobre, alors que le coucher du soleil a été enregistré à 17h15. «Il faisait nuit et il n'y avait pas de lune», selon le rapport de la Direction des enquêtes sur les accidents aériens (AAIB).

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *