Skip to content

Cette image montre la turbine V164-9,5 MW, qui est utilisée dans le parc éolien offshore Northwester 2 dans les eaux au large des côtes de la Belgique.

MHI Vestas Offshore Wind A / S

La première turbine du parc éolien offshore Northwester 2 en mer du Nord a commencé à envoyer de l'électricité au réseau belge.

La construction du projet de 219 mégawatts (MW) est toujours en cours, bien qu'il soit prévu qu'il soit entièrement opérationnel avant l'été. L'entreprise éolienne belge Parkwind détient 70% du projet, tandis que la société japonaise Sumitomo Corporation en détient 30%.

Le programme utilise 23 turbines MHI Vestas de 164 à 9,5 MW, que Parkwind a décrites comme "les turbines les plus puissantes pour entrer en exploitation commerciale à ce jour".

Situé dans les eaux au large des côtes de la Belgique, Northwester 2 est le premier projet offshore à déployer la turbine, selon le constructeur MHI Vestas. Une turbine peut produire suffisamment d'électricité pour "répondre à la demande" de 9 500 foyers en Belgique, selon la firme.

"Le démarrage de la production d'énergie est une étape clé pour le projet Northwester 2 et est le résultat d'une préparation et d'une collaboration approfondies entre notre équipe, nos sous-traitants, nos actionnaires, les autorités et le gestionnaire de réseau de transport belge Elia", Peter Caluwaerts, qui est le directeur de projet de Parkwind. pour Northwester 2, a déclaré dans un communiqué publié lundi.

De plus grandes turbines à l'horizon

À mesure que la technologie se développe, les éoliennes augmentent en taille et en échelle. En septembre 2018, MHI Vestas a lancé ce qu'elle a décrit comme la «première éolienne à deux chiffres disponible dans le commerce» de l'industrie, la V164-10,0 MW.

La turbine a des pales de 80 mètres de long qui pèsent 35 tonnes chacune et une hauteur de pointe d'environ 187 mètres. La turbine pourra être livrée pour une installation commerciale à partir de 2021, a indiqué la firme.

D'autres turbines encore plus grandes sont également en cours de développement. En décembre, il a été annoncé que le service public néerlandais Eneco avait commencé à acheter de l'électricité produite par le prototype de l'éolienne Haliade-X de 12 MW de GE Renewable Energy.

L'échelle de cette turbine est également considérable: elle a une capacité de 12 MW, une hauteur de 260 mètres et une longueur de pale de 107 mètres. GE Renewable Energy l'a décrite comme «l'éolienne offshore la plus puissante au monde».

L'Europe abrite un secteur éolien offshore mature. Selon WindEurope, 409 éoliennes ont été connectées au réseau en 2018. La taille moyenne des éoliennes offshore en 2018 était de 6,8 MW, ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à 2017.