Skip to content

Un officier de la Police militaire royale emprisonné pour agression sexuelle après une cour martiale

UNE Un officier de la Police militaire royale a été emprisonné aujourd'hui pour avoir agressé sexuellement un officier subalterne alors qu'elle dormait.

Le capitaine Thomas Harding, 31 ans, a qualifié sa victime de “ gâterie '' car elle a refusé de l'embrasser et a ensuite retiré son pantalon et l'a touchée deux fois intimement pendant qu'elle dormait.

Harding avait convaincu sa collègue de partager un lit avec lui pendant un cours de formation ensemble, après avoir tenté sans succès de la séduire lors d'une soirée costumée quelques jours auparavant.

Aujourd'hui, l'officier en disgrâce a été renvoyé de l'armée et emprisonné pendant 15 mois après avoir été reconnu coupable de deux chefs d'agression sexuelle. Il a également été inscrit au registre des délinquants sexuels pendant 10 ans.

Harding et sa victime s'étaient rencontrés environ trois semaines et demie avant l'incident à Chicksands, Beds, au Defense Intelligence and Security Center.

Le tribunal militaire de Bulford, Wilts, a entendu que le couple était à une soirée déguisée sur le thème des pirates organisée par la Royal Navy dans le cadre du cours de trois services lorsqu'il a tenté de la séduire.

Après la fermeture du bar, Harding est monté à l'étage et a parlé à la victime présumée devant sa chambre.

La victime, qui ne peut être nommée pour des raisons juridiques, a déclaré: "Au bout d'un moment, il est venu vers moi et a essayé de m'embrasser et j'ai ri et je lui ai essentiellement dit que je ne suis pas dans le sport de baiser les gens avec qui je travaille.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *